50's pour toujours Forum Index

50's pour toujours
Échange d'idées, humour, philatélie, photo, informatique et beaucoup plus.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 



 Bienvenue 
Guest  bienvenue sur le fofo







IL ÈTAIT UNE MARQUE...
Goto page: 1, 2  >
 
Post new topic   Reply to topic    50's pour toujours Forum Index -> fiftiz pour toujours -> Discussion libre
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Ninete
Administrateur

Offline

Joined: 15 Apr 2012
Posts: 38,624
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat

PostPosted: Mon 5 Aug - 11:52 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

Bouillons Kub : quand le cube doré passait pour un espion allemand 


 
Durant la Grande Guerre, le bouillon Kub, avec son nom à consonance germanique, passait pour un produit allemand. Au point d'alimenter les rumeurs les plus folles sur la marque.  
 
 
 


 
En cet été 1914, la situation internationale parait très lointaine et la déclaration de guerre surprend la population. Les moissons sont soit finies, soit en train de se terminer. La France se passionne plutôt pour l’assassinat du patron du Figaro, Gaston Calmette, et la guerre n’est pas attendue de cette façon par la population. Au moment de mobiliser, c’est brutalement une bouffée de nationalisme qui souffle sur la France. Gilles Ferragu, maître de conférences en histoire contemporaine explique que "petit à petit on va animaliser l’ennemi. On lui prête notamment des poux à tête de fer, avec des rumeurs plus ou moins surréalistes pour justifier la violence contre l’adversaire". 
 





 
Au milieu de toutes ces rumeurs, la marque de bouillon Kub est visée. Peu importe que Kub soit d’origine suisse ou que les bouillons soient installés en France depuis plus de 20 ans. En un rien de temps Kub passe non seulement pour une marque allemande, mais en plus, pour un espion. Pour Manon Pignot, spécialiste de la Première Guerre mondiale, les plus folles rumeurs circulaient. On dit à l’époque, que "les panneaux publicitaires servaient de relais aux espions allemands infiltrés sur le territoire français. Cela parait complètement tiré par les cheveux mais ça fait partie de ces rumeurs qui ont fleurit".


 
Des destructions de magasins Maggi 


 
La rumeur se propage vite puisque les publicités Kub sont nombreuses et visibles, dans des endroits grand public. À l’époque, les campagnes d’affichages sont déployées dans les rues, à l’entrée des villes, dans le métro, c’est-à-dire des endroits qui paraissent stratégiques. La rumeur propage l’idée que ce sont des repères d’espions pour l’ennemi allemand. 
 


 
Les petits bouillons Kub sont vendus dans des sortes d’épiceries tenues par la maison Maggi. Les magasins en subissent immédiatement les conséquences. On assiste à une vague de destruction par la population. Les pilleurs en colère sortent ce qui est à l’intérieur des boutiques, certaines photos de l’époque montrent même des enfant en train de démonter des cadres de fenêtre. 
 


 
À la fin de la Grande Guerre, l’image d’une marque ennemie s’est estompée. Kub en profite pour communiquer sur les besoins alimentaires. Les bouillons Kub sont un moyen peu coûteux de trouver de la nourriture à moindre frais. On parfume l’eau, le potage avec les petits cubes et l’image négative s’oublie. 


Aujourd’hui, tous les ans, plus de 7 milliards et demi de bouillons sont vendus dans le monde. 



 

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Back to top
Publicité






PostPosted: Mon 5 Aug - 11:52 (2019)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Frisepaulette
MODÉRATEUR

Offline

Joined: 14 Apr 2012
Posts: 20,915
Localisation: France Allier 03
Féminin Verseau (20jan-19fev)

PostPosted: Mon 5 Aug - 15:52 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

G ajoute des bouillons KUB dans ses soupes de légumes et c'est bien bon.
_________________
Tout dans la vie est une question de savoir rire


Back to top
Ninete
Administrateur

Offline

Joined: 15 Apr 2012
Posts: 38,624
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat

PostPosted: Tue 6 Aug - 05:58 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

Veuve Clicquot : comment une comète a changé l'histoire de la maison de champagne ? 

 
L'histoire d'une comète qui a changé le destin d'une maison de champagne. Veuve Clicquot rend hommage à la comète qui était visible dans le ciel de l'année 1811. 

 
En 1811 sur Terre, l'empereur Napoléon Ier est à son apogée. Dans le ciel, apparaît une immense trace lumineuse, une comète qui transformera l'histoire d'une marque de champagne, Veuve Clicquot. À la fin de l'année 1811, les nuits étoilées se parent d'une traînée lumineuse qui grossit, une énorme comète visible partout dans le monde.  

 
"Il y a eu à cette époque des publications de dessins très impressionnants, parce qu'on voit un arc de cercle et le quart de la voûte céleste qui semble illuminés par la comète, explique Patrick Demouy, professeur d'Histoire à l'Université de Reims. Pour beaucoup, c'était un présage. Sur le plan malheureux, c'était l'engrenage qui allait bientôt mener l'Empire à sa chute, puisque 1812 est le début des difficultés en Russie. Mais sur le plan heureux, 1811 est une année de bonnes récoltes." 

 
Cette année 1811 est effectivement liée à une récolte exceptionnelle dans le Champenois. La Veuve Clicquot, qui survit difficilement à l'époque avec une jeune veuve pour dirigeante dans un monde d'hommes, peut enfin espérer développer ses ventes de champagne. "Ce fameux champagne de 1811 est bien des années après très recherché, raconte Isabelle Pierre, responsable patrimoine pour la maison Veuve Clicquot. Madame Clicquot devrait vraiment lui accorder une affection particulière à ce vin de la comète, parce que quand on fait l'inventaire de sa cave personnelle, on trouve encore quelques flacons de ce vin de 1811." 

 
Cap sur la Russie 

 
Ce champagne, déjà reconnu dans l'empire napoléonien, va recevoir un coup de pouce de l'histoire en 1814. "L'Empereur a abdiqué, et ça a changé la donne, car l'Empire avait mis en place le blocus continental qui gênait les exportations, rappelle Patrick Demouy. Donc la chute de l'Empire a été paradoxalement une bonne nouvelle pour les négociants. Les plus avisés d'entre eux, Madame Clicquot en particulier, se sont tout de suite précipités grâce à l'ouverture enfin donnée pour expédier vers la cour de Saint-Pétersbourg."  

 
 

 
Le champagne Clicquot est même le premier à être commercialisé en Russie et son succès reste lié au souvenir de la comète. "Madame Clicquot va préparer une expédition de 10.550 flacons de 1811 avec son voyageur de commerce le plus précieux, explique Isabelle Pierre. Louis Bohn étant un excellent commercial fait savoir qu'il a ce précieux vin de 1811, de l'année de la comète, qu'on va s'arracher. Madame Clicquot va décider de jouer ce jeu de communication jusqu'à faire apparaître cette comète sur le bouchon." 

 
Un logo devenu emblématique 

 
 

 
Le logo des champagnes Clicquot est rapidement frappé du symbole de la comète. La maison en conserve précieusement les traces dans ses archives. "Nous avons un logo qui était marqué sur le miroir des bouchons, la partie basse du bouchon en contact avec le vin, détaille la responsable patrimoine de la maison. "V. Clicquot P.", donc Veuve Clicquot Ponsardin, et au centre, on voit nettement la petite étoile avec sa chevelure, le queue de la comète. On avait la preuve que c'était un produit authentique conditionné par la maison."  
 
La comète a même permis d'identifier du champagne Clicquot remonté du fond d'une épave d'il y a 200 ans. Elle est toujours présente aujourd'hui, sous la forme d'une étoile qui encadre le logo de la maison Clicquot.  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Back to top
Omphale


Offline

Joined: 17 Jul 2012
Posts: 13,497
Localisation: Ria
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 6 Aug - 14:45 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

ah ça me fait penser que je n'ai plus de "kub or", j'aime bien mettre une tablette ou deux dans les soupes, l'eau de cuisson du riz ou des pâtes
_________________
"attends d'avoir traversé la rivière avant de dire que le crocodile a une sale gueule" (Joseph Andjou)


Back to top
tomy


Offline

Joined: 24 Sep 2012
Posts: 5,390
Localisation: Nivelles- baulers( belgique
Masculin Lion (24juil-23aoû)

PostPosted: Thu 8 Aug - 04:30 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

ben les bouillons cube je connaissais mais c était maggi ou knoor je crois
_________________
cool la pension


Back to top
Ninete
Administrateur

Offline

Joined: 15 Apr 2012
Posts: 38,624
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 8 Aug - 06:42 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

L'histoire d'amitié entre Clarins et Sœur Emmanuelle 

 
20 octobre 2008, à presque 100 ans, s’éteint celle que l’on surnomme la petite sœur des pauvres. Dans la foule des personnalités sensibles au combat de Sœur Emmanuelle, une famille à la tête de la marque Clarins. 
 
 
 
Quand le grand public découvre sœur Emmanuelle à la fin des années 70, c’est pour son action en Égypte auprès d’enfants qui vivent dans la misère. Son dévouement autant que son franc parlé, marquent les esprits. À cette époque, en France, bien loin du Caire, la famille Courtin-Clarins, à la tête de la marque Clarins, veut s’investir pour les femmes et les enfants. Un prix est créé, remis chaque année à une association. 

 
 
La première à recevoir cette aide financière a été l’alpiniste Christine Janin, première femme à avoir gravi l’Everest. "C’est un petit peu la victoire de Christine Janin d’arriver toute seule, explique Christian Courtin-Clarins, président du comité de surveillance du groupe Clarins. Mon père avait dit 'c’est formidable ce que vous faites'. Elle a dit 'je ne le fais pas pour moi' et c’est là qu’on a dit 'on va donner un prix pour les femmes qui ont autant d’énergie et qui donnent autant d’amour de passion aux enfants'." 

 
Et chaque année, une association reçoit un prix, avec un chèque et l’engagement d’être suivie les années suivantes par la marque Clarins. Jusqu’en cette année 2000 où se croisent les destins de la famille Courtin-Clarins et sœur Emmanuelle. Le prix Clarins est proposé à la petite sœur des pauvres pour son association Asmaé
La popularité de sœur Emmanuelle grandit. Elle fonde une association Asmaé. Et des milliers de donateurs viennent en aide aux enfants démunis. En l’an 2000, la famille Courtin-Clarins veut aussi faire partie des mécènes de sœur Emmanuelle, en participant financièrement à son action. 

 
Une relation pérenne entre Clarins et sœur Emmanuelle 

 
"C’est mon père qui a eu cette idée, elle nous a rencontré, elle est venue à table, raconte Christian Courtin-Clarins. 'Vous savez qu’avec cette nappe, je peux nourrir une centaine d’enfants ?'. Je pense que les réponses qu’on lui a faites l'ont étonnée. Elle a dit 'moi je veux bien'. L’ensemble du personnel suivait le pas et faisait une collecte pour pouvoir donner de l’argent à sœur Emmanuelle." 

 
Le jour de la remise du prix, sœur Emmanuelle participe à la cérémonie à sa façon. "On est sur la scène, on l’accueille, on avait créé pour elle un cœur avec une farandole, se souvient le président du comité de surveillance du groupe Clarins. Elle est très contente, elle ouvre l’enveloppe. 'Je compte, je n’ai jamais vu un chèque comme ça. L’argent c’est pas bien mais ça sert quand même pour faire rouler la voiture'." 

 
L’histoire se poursuit entre sœur Emmanuelle et les Courtin-Clarins qui continuent de se voir régulièrement. "Pascal parle des trois ordres, premier ordre la matière, l’intelligence, l’amour gratuit. Chez les Courtin, j’ai trouvé les trois réunis. Quelle ouverture de cœur il y a dans cette famille. Je l’ai vécu moi, j’en ai l’expérience", disait la religieuse. 

 
"Elle adorait mon père qui avait construit la société Clarins, explique Christian Courtin-Clarins. Elle adorait mon père, on pouvait avoir n’importe quel rendez-vous, on annulait tout." Le lien s’est tissé jusqu’aux derniers jours de sœur Emmanuelle. Plus de 10 ans après le décès de Sœur Emmanuelle, la marque Clarins continue encore aujourd’hui de soutenir l’association Asmaé de Sœur Emmanuelle. 

 
 

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Back to top
Ninete
Administrateur

Offline

Joined: 15 Apr 2012
Posts: 38,624
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat

PostPosted: Fri 9 Aug - 06:40 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

Les glaces Miko, une aventure rendue possible par le cinéma 

 
À partir des années 1930 en France, le cinéma parlant se développe. Le nombre de salles et de spectateurs se multiplie. Une marque suit ce mouvement et en profite, la marque Miko. 

 
 
En France, l’arrivée du cinéma parlant signe les débuts d’un des loisirs les plus populaires. De 20 salles sonorisées en 1929, elles sont près de 5.000 dix ans plus tard partout en France. On découvre les voix des vedettes de l’époque : Arletty, Fernandel, Jean Gabin. À la même époque, dans l’est de la France, dans la commune de Saint-Dizier, une famille de marchands de glace, les Ortiz, voit tout de suite un formidable marché qui s’ouvre. 

 
 

 
"Dans les années 1930 avec l’explosion de la société des loisirs, il y avait déjà 5 salles de cinéma, explique Frédéric Ortiz, petit-fils du fondateur. Ma famille allait à l’entrée des salles de cinéma. La logique voulait qu’on aille vers les consommateurs. Ils ne pouvaient pas trouver de la glace facilement." 
 
Rapidement, les glaces de la famille Ortiz sont vendues non plus devant, mais dans les salles de cinémas de Saint-Dizier. "Quand on vend de la glace, il ne suffit pas de vendre des produits, il faut mettre à disposition les congélateurs, les paniers, et aller au plus près de consommateurs, au moment de l’entracte et à la sortie des salles de cinéma", raconte encore Frédéric Ortiz.  

 
 

 
La formule fonctionne, et après la Seconde Guerre mondiale, les glaces Miko se répandent partout en France. "À partir de 1960, Miko était présent dans plus d’une salle sur deux en France. C’est énorme, d’autant plus qu’on était sur des bases de 300 à 400 millions d’entrées par an. Il y en a qui reprenaient deux fois de la glace, on arrivait pendant certaines séances à vendre plus de glaces que de spectateurs pendant la même séance." 

 
 

 
Une véritable stratégie dans les cinémas 

 
Les employés défilent entre les fauteuils en portant autour du cou un panier garni de glaces. Et à l’écran avant les séances, les publicités Miko se développent. Autre stratégie, sponsoriser les festivals de cinéma, et placer les glaces Miko dans certains films. La famille Ortiz va même jusqu’à prêter de l’argent pour permettre l’ouverture de plusieurs cinémas. 

 
"Il y a beaucoup d’exploitants de salle qui avaient l’accord direct main dans la main de mon oncle pour créer une nouvelle salle dans les 6 mois. Remboursement quelques années après, sans aucun contrat écrit. Miko a aidé les exploitants financièrement, non seulement en prêtant du matériel mais aussi en créant de toute pièce des salles dans l’est de la France. Bien entendu, accord tacite, vendre des produits Miko dans les salles de cinéma créées à l’aide de Miko", selon le petit-fils du fondateur.  

 
Avec le temps, les glaces ont été en partie remplacées par des produits davantage vendus, comme les sodas et le popcorn

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Back to top
Ninete
Administrateur

Offline

Joined: 15 Apr 2012
Posts: 38,624
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat

PostPosted: Sat 10 Aug - 07:10 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

Disney, descendant de la famille des comtes d'Isigny, connue pour son beurre 

 
L’empire Disney a conquis le monde entier, longtemps après la mort de son créateur Walt Disney. Ce qu’on sait moins, c’est qu’un lien étroit unit Disney à une marque normande, les produits laitiers d’Isigny. 

 
 

 
Walt Disney et le beurre d'appellation d'origine contrôlée, un même nom pour deux activités bien différente, d'Isigny. L’histoire débute il y a bien longtemps, en l’an 1066 sur les terres normandes. À cette époque, un certain Guillaume le Conquérant rêve de grandeurs. Et quand meurt le Roi d’Angleterre, il veut devenir le nouveau monarque britannique. "À l’époque il n’y a pas les frontières d’aujourd’hui", explique Sébastien Durand, spécialiste de l’histoire de Disney. "Guillaume est duc de Normandie. Le roi d’Angleterre est mort juste avant. Il va gagner la bataille de Hastings et il deviendra roi d’Angleterre." 
 
Certains proches de Guillaume le Conquérant, alliés, vont donc quitter leur Normandie natale. "Depuis la Normandie, il est accompagné par beaucoup de nobles de l’époque", raconte encore l'historien. "Parmi eux un père et son fils, Hugues et Robert d’Isigny qui viennent donc du petit village qui existe encore d’Isigny-sur-Mer, dans la Manche, et une fois Guillaume devenu roi ils vont rester en Angleterre ça va devenir le nom de famille Disney", raconte-t-il encore. Ainsi, aux origines de la famille Disney, il y a la famille normande d’Isigny. Avec le temps, les descendants des seigneurs d’Isigny quittent l’Angleterre pour l’Irlande, le Canada, puis les États-Unis. Les générations se succèdent jusqu’à la naissance de Walt Disney.


 
Le monstre du film d’animation découvre ses origines lors de la création du premier Disney Land. "Au début des années 50, Walt Disney est sur un projet formidable", estime Sébastien Durand. "Avant son arrière-grand-père, la famille Disney était d’Irlande. Le blason de Walt Disney a trois lions qui symbolisent son attachement à la Normandie." 

 
Un attachement pérenne de Disney à la France 

 
Cette proximité avec la Normandie et la France, Walt Disney l’a conservée toute sa vie. "Disney a toujours eu un attachement à la France, rappelle le spécialiste de l'histoire du géant du divertissement. "Il a découvert les paysages normands, le Mont-Saint-Michel. Il y a plein de choses qui vont infuser son œuvre. Dans Blanche Neige, l'architecture est très proche des maisons normandes."  
 
La nouvelle des origines de Walt Disney intéresse alors tout particulièrement la commune d’Isigny où sont fabriqués les beurres, crèmes et fromages d’Isigny. Si bien qu’au début des années 1990, quand Disney Land Paris s’implante à Marne-la-Vallée, la marque Isigny fait partie de l’aventure. 
 
"Quand la ville d’Isigny va apprendre qu’elle est le berceau de la famille Disney, ils vont convaincre Disney que le beurre d’Isigny doit être servi sur les tables des restaurants du parc", explique Sébastien Durant. "C’est du beurre d’Isigny parce que c’est le berceau de la famille Disney." 

 
 
 
Le lien entre Isigny et Disney continue de se tisser encore aujourd’hui. "Pour Isigny et leur notoriété en France, pouvoir rappeler le lien est intéressant. Pour la première fois, un jardin a porté le nom de Walt Disney. Ils ont ouvert depuis un espace consacré à Mickey. Pour raconter ce lien que Disney a avec la France." Les petits beurres d’Isigny et le blason normand de Walt Disney sont toujours visibles pour les visiteurs de Disney Land Paris. 

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Back to top
Omphale


Offline

Joined: 17 Jul 2012
Posts: 13,497
Localisation: Ria
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre

PostPosted: Sat 10 Aug - 15:54 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

Okay merci pour ce topic intéressant
_________________
"attends d'avoir traversé la rivière avant de dire que le crocodile a une sale gueule" (Joseph Andjou)


Back to top
Ninete
Administrateur

Offline

Joined: 15 Apr 2012
Posts: 38,624
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat

PostPosted: Sat 10 Aug - 20:05 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

De rien Omphale, il me plait bien aussi
_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Back to top
Auzelles
Administrateur

Offline

Joined: 31 Oct 2012
Posts: 16,108
Localisation: Entre Crau et Camargue
Féminin Balance (23sep-22oct)

PostPosted: Sun 11 Aug - 04:43 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

je dis rien spuvent, mais j'aime bien lire l'histoire des marques, tu en avais fait un il y a quelques années, je te "fauchais" les marques et j'avais fait à l'époque un topic chez Opaline
_________________




Back to top
Ninete
Administrateur

Offline

Joined: 15 Apr 2012
Posts: 38,624
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat

PostPosted: Tue 13 Aug - 05:58 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

Avène, l'eau thermale appelée à la rescousse des grands brûlés de Chicago 

 
Octobre 1871, un terrible incendie embrase la ville de Chicago aux États-Unis. De l’autre côté de l’océan Atlantique, une marque participe à la reconstruction, Avène, et son eau thermale. 

 
Le 8 octobre 1871, alors que la nuit est déjà tombée sur Chicago, le ciel devient rouge et l’atmosphère irrespirable. L’immense brasier dévore tout sur son passage. Selon la théorie prédominante, "dans une étable, lors de la traite d’une vache, elle aurait donné un coup de sabot sur une lanterne, explique Marie-Ange Martincic, directrice des thermes d’Avène. Cela a certainement pris dans les lueurs de la nuit donc ça s’est embrasé vite. Et surtout à l’époque, on construisait en bois." 

 
Chicago s'embrase. 300 morts, plus de 100.000 personnes sans foyer et d’innombrables blessés et brûlés."Il y a dû y avoir des états très critiques à soigner. On n’avait pas les techniques qu’on a aujourd’hui pour restaurer" la peau des brûlés, raconte Marie-Ange Martincic. Au milieu du chaos et des services de santé débordés, un homme, un certain Monsieur Devic, commercial par ailleurs, se souvient des bienfaits des eaux d’un petit village français. 

 
 
Le village d'Avène 
 
"Monsieur Devic avait des ancêtres originaires de la vallée d’Avène. La station, déjà au XIXe siècle, faisait parler d’elle pour les rougeurs, les démangeaisons et, c’est vrai aussi, pour les cicatrices" selon la directrice des thermes. Le commercial américain décide donc de contacter les thermes d’Avène, de l’autre côté de l’Atlantique. "Il a écrit une lettre à la station thermale qui demandait de pouvoir acheminer des bouteilles jusqu’aux États-Unis, par bateaux à l’époque", selon la spécialiste.  
 

Étiquette d'une bouteille d'eau thermale Avène
 
 
L'État français décerne aux eaux d’Avène le statut d’intérêt public 

 
À l’époque, les bouteilles d’eau ressemblent à des bouteilles de vin, en verre, sombre pour protéger le liquide des rayons du soleil, avec une grosse étiquette collée dessus. Sur les étiquettes d'époque, "tout est traduit en anglais, et ils ont même mentionné les indications pour se loger sur Avène, la température de la source, l’emploi en cure de boisson et une analyse de cette eau de source", détaille Marie-Ange Martincic. 

 
 
 
Trois ans après l’incendie de Chicago, l’État français décerne aux eaux d’Avène le statut d’intérêt public. Aujourd’hui encore, la marque Avène est employée dans le traitement à long terme des brûlures et des effets nocifs de la radiothérapie

 
 

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Back to top
Omphale


Offline

Joined: 17 Jul 2012
Posts: 13,497
Localisation: Ria
Féminin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre

PostPosted: Tue 13 Aug - 15:21 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

l'alcool non mais l'eau d'Avène oui  Very Happy
_________________
"attends d'avoir traversé la rivière avant de dire que le crocodile a une sale gueule" (Joseph Andjou)


Back to top
Ninete
Administrateur

Offline

Joined: 15 Apr 2012
Posts: 38,624
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat

PostPosted: Tue 13 Aug - 19:43 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

Mort de Rire
_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Back to top
Ninete
Administrateur

Offline

Joined: 15 Apr 2012
Posts: 38,624
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鼠 Rat

PostPosted: Wed 14 Aug - 11:30 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE... Reply with quote

Boursin : du pain, du vin... et de la publicité 
 


 
Le 1er octobre 1968, juste avant le journal de 20 heures, apparaît sur les télévisions françaises le premier écran publicitaire. Une marque fait partie de l’aventure de la pub dès ses débuts, la marque Boursin. 
 

 

 
En 1968, la plupart des pays occidentaux autorisent déjà la diffusion de publicité à la télévision. La France est en retard et le premier ministre Georges Pompidou en a conscience. Avec la publicité, il veut développer la consommation et les recettes des chaines de télévision. De long débats s'engagent à l'Assemblée nationale. "Cela a été un débat sociétal incroyable, une vraie bataille d'Hernani, se souvient le publicitaire Jacques Séguéla, entre les classiques et les modernes dont j'étais". Et ce jour du 1er octobre 1968, Jacques Séguéla était devant sa télévision : "Pour moi c’était une bénédiction, je l’attendais. Cela a financé les chaines et ça a ouvert l’imaginaire français. Moi, j’ai mis mon premier pas dans le spot publicitaire. Ce n’est pas sous les pavés la plage, c’est sous les pavés la pub". 
 


 
Plusieurs produits se succèdent juste avant le journal de 20 heures. Dont le fromage de la marque Boursin, avec une publicité pour le moins agaçante : "du Boursin", répété 17 fois, par un acteur en pyjama, qui se précipite en pleine nuit vers son réfrigérateur. "La répétition, c’est d’enfoncer une marque dans la tête des consommateurs comme un clou dans un mur, explique Jacques Séguéla. Une marque qui n’a pas été répétée trois fois n’est pas retenue." 
 


 
 
 


 
La pub encadrée, Boursin persévère 
 


 
La marque Boursin profite du développement de la publicité à la télévision et se développe rapidement. Pendant 20 ans, les slogans se déclinent autour du pain, du vin et du Boursin. Jusque dans les années 1990, où pour des raisons de santé publique, la loi Évin limite fortement les publicités liées à l’alcool. Pour Claude Évin, le ministre de la santé de l’époque, il y a une "influence en matière de conduite, de violences intrafamiliales, de maladies cardio-vasculaires. Ce que j’ai présenté, c’est l’encadrement de ce sur quoi on pouvait communiquer, le taux d'alcool, etc. Mais qu'il n'y ait pas de présentation de l'alcool attractive." 
 


 
 
 


 
Et à l’époque les débats se cristallisent autour du vin, cité justement dans la publicité pour le Boursin. À l’époque, la marque retire son slogan. Jacques Séguéla et Claude Évin ont gardé leur position sur ce sujet. La loi n’a pas empêché la marque de poursuivre son développement à la télévision avec des slogans tels "du pain, du Boursin, c’est sans fin". 
 


 
 
 

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 23:55 (2019)    Post subject: IL ÈTAIT UNE MARQUE...

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    50's pour toujours Forum Index -> fiftiz pour toujours -> Discussion libre All times are GMT - 1 Hours
Goto page: 1, 2  >
Page 1 of 2

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group