50's pour toujours Index du Forum

50's pour toujours
Échange d'idées, humour, philatélie, photo, informatique et beaucoup plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 



 


Date de fondation du forum: 15 avril 2012.
Lettre d’Adieu d’Yves Saint Laurent

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Art -> OPALINE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Opaline


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 3 879
Localisation: Région de Salon de Provence

MessagePosté le: Dim 13 Aoû - 08:59 (2017)    Sujet du message: Lettre d’Adieu d’Yves Saint Laurent Répondre en citant

Je me dis que j'ai créé la garde-robe de la femme contemporaine, que j'ai participé à la transformation de mon époque



Après avoir révolutionné l’univers de la haute couture et le monde de la mode depuis plus de cinquante longues années, Yves Saint Laurent tire sa révérence en cette année 2002. Lettre d’adieu émouvante d’un des grands génies de la mode.

8 Janvier 2002

Mesdames et messieurs,

Je vous ai conviés pour vous annoncer une nouvelle importante. J’ai eu la chance de devenir, à 18 ans, l’assistant de Christian Dior, de lui succéder à 21 ans et de rencontrer le succès dès ma première collection en 1958. Depuis, j’ai vécu pour mon métier et par mon métier. Je veux rendre hommage à ceux qui ont guidé mon action et m’ont servi de référence. Tout d’abord Christian Dior qui fut mon maître. Balenciaga, Schiaparelli. Chanel, bien sûr.

En ouvrant en 1966, pour la première fois au monde, une boutique de prêt-à-porter à l’enseigne d’un grand couturier, j’ai conscience d’avoir fait progresser la mode et d’avoir permis aux femmes d’accéder à un univers jusque-là interdit. Comme Chanel, j’ai toujours accepté la copie et je suis très fier que les femmes du monde entier portent des tailleurs-pantalons, des smokings, des cabans.
Je me dis que j’ai créé la garde-robe de la femme contemporaine, que j’ai participé à la transformation de mon époque. Je l’ai fait avec des vêtements, ce qui est sûrement moins important que la musique, l’architecture, la peinture, mais quoi qu’il en soit, je l’ai fait. On me pardonnera d’en tirer vanité, mais j’ai cru que la mode n’était pas seulement faite pour embellir les femmes, mais aussi pour leur donner confiance, leur permettre de s’assumer. Je me suis toujours élevé contre les fantasmes de certains qui satisfont leur ego à travers la mode. J’ai, au contraire, voulu me mettre au service des femmes. C’est-à-dire les servir. Servir leur corps, leurs attitudes, leur vie. J’ai voulu les accompagner dans ce mouvement de libération que connut le siècle dernier.

Je veux remercier ceux qui m’ont fait confiance. Michel de Brunhoff qui me conduisit chez Christian Dior. Mack Robinson [.], Richard Salomon, Pierre Bergé, bien sûr. Il m’est impossible de citer tous les premiers et premières d’atelier qui m’ont accompagné. Pourtant, qu’aurais-je fait sans eux ? Tous les ouvriers et ouvrières dont le dévouement admirable m’a tellement aidé. Je veux remercier les femmes qui ont porté mes vêtements, les célèbres et les inconnues.

J’ai toujours placé au-dessus de tout le respect de ce métier qui n’est pas tout à fait un art mais qui a besoin d’un artiste pour exister. Je pense que je n’ai pas trahi l’adolescent qui montra ses premiers croquis à Christian Dior. Tout homme pour vivre a besoin de fantômes esthétiques. Je les ai poursuivis, traqués. Je suis passé par bien des angoisses, bien des enfers. J’ai connu la peur et la terrible solitude. Les faux amis que sont les tranquillisants et les stupéfiants. La prison de la dépression et celle des maisons de santé. De tout cela, un jour je suis sorti, ébloui mais dégrisé. Marcel Proust m’avait appris que « la magnifique et lamentable famille des nerveux est le sel de la terre ». J’ai, sans le savoir, fait partie de cette famille.

Les plus beaux paradis sont ceux qu’on a perdus. Pourtant j’ai choisi aujourd’hui de dire adieu à ce métier que j’ai tant aimé. Je veux vous remercier, vous qui êtes ici et ceux qui n’y sont pas, d’avoir été fidèles aux rendez-vous que je vous ai donnés depuis tant d’années. De m’avoir soutenu, compris, aimé. Je ne vous oublierai pas.

_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 13 Aoû - 08:59 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 172
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Mar 15 Aoû - 18:55 (2017)    Sujet du message: Lettre d’Adieu d’Yves Saint Laurent Répondre en citant

Okay
_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Frisepaulette
MODÉRATEUR

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2012
Messages: 17 657
Localisation: France Allier 03

MessagePosté le: Sam 19 Aoû - 07:50 (2017)    Sujet du message: Lettre d’Adieu d’Yves Saint Laurent Répondre en citant

C'est vrai que ses créations étaient fort belles et adaptées à la Femme moderne!
_________________
Tout dans la vie est une question de savoir rire


Revenir en haut
Miryam


Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2017
Messages: 112
Localisation: partout dans le monde

MessagePosté le: Mar 22 Aoû - 04:43 (2017)    Sujet du message: Lettre d’Adieu d’Yves Saint Laurent Répondre en citant

Okay
_________________
La véritable indulgence consiste à comprendre et à pardonner les fautes qu'on ne serait pas capable de commettre.

Victor Hugo


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:29 (2017)    Sujet du message: Lettre d’Adieu d’Yves Saint Laurent

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Art -> OPALINE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com