50's pour toujours Index du Forum

50's pour toujours
Échange d'idées, humour, philatélie, photo, informatique et beaucoup plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 



 


Date de fondation du forum: 15 avril 2012.
12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1)
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> HISTOIRE -> LES CONFLITS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Dim 11 Juin - 16:29 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

Page 1: Guerre d'indépendance du Pérou (1820-1824) - Première révolte de Tacna (1811) - Seconde révolte de Tacna (1813) - Rébellion de Huánuco (1812) - Rébellion de Cuzco (1814) - Campagnes du Sud - bataille de Sipe-Sipe - capture de la frégate Esmeralda - première et seconde campagne d'Arenales - campagne d'Intermedios de Miller - premier siège de Callaoexpédition auxiliaire de Santa Cruz à Quito - bataille d'Ica - campagne d'Intermedios de Santa Cruz -
          
Page 2: campagne de Sucre dans le Haut-Pérou guerre du Pacifiqueguerre de la Confédérationguerre hispano-sud-américaine combat naval de Papudo - L’élargissement du conflit . Déclaration de guerre du Pérou et de l’Équateur à l’EspagneBataille d'Abtao Forces navales comparées - Guerre du Pacifique (1879-1884) guerre péruano-équatorienne de 1858 - guerre colombo-péruvienne de 1932-1933 - deuxième guerre équato-péruvienne de 1941 à 1942 - guerre du Cenepa (1995) 
             

_________________


Dernière édition par saintluc le Sam 17 Juin - 05:47 (2017); édité 29 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Juin - 16:29 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Dim 11 Juin - 16:45 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

 
République du Pérou 
République du Chili
Grande Colombie 
Provinces-Unies du Río de la Plata Guerre d'indépendance du Pérou (1820-1824)
est la période de l'histoire du Pérou au cours de laquelle un conflit révolutionnaire aboutit à la chute de la Vice-royauté du Pérou et à la création d'une République péruvienne, indépendante de la Couronne d'Espagne.
Le 28 juillet 1821, le général argentin José de San Martín, à la tête de l'Expédition Libératrice du Pérou venue du Chili, proclame à Lima l'indépendance de l'État péruvien. Tout de suite après, sous le Protectorat de San Martin, la formation d'une assemblée constituante officialise l'existence du nouvel État. L'armée royaliste ne capitulera définitivement qu'en 1824, au terme de la Campagne de Junín et d'Ayacucho menée par Simón Bolívar. La capitulation royaliste entraîna la chute définitive de la Vice-royauté du Pérou.
Elle s'inscrit dans le cadre des Guerres d'indépendance en Amérique du Sud. À l'échelle continentale, ces guerres débutèrent en 1808 au Mexique et s'achevèrent en 1829, par la victoire des patriotes indépendantistes sur la Monarchie espagnole.
Au-delà de la guerre d'indépendance péruvienne, le processus d'émancipation de toutes les colonies espagnoles en Amérique ne fut conclu qu'à la fin du xixe siècle, dans les Caraïbes, avec l'indépendance de la République dominicaine (1844), de Cuba et de Puerto Rico (1898).

Des rébellions apparaissent dans le Pérou colonial dès la capture de l'Inca Atahualpa, l'après-midi du 16 novembre 1532, à la bataille de Cajamarca, qui conduisit par ailleurs à la conquête de l'Empire inca par Francisco Pizarro. De nombreux successeurs auto-proclamés de l'Inca essayèrent à plusieurs reprises de reprendre son pays, de reconquérir son empire, et de restaurer son gouvernement. Certaines de ces tentatives arrivèrent immédiatement, et d'autres un peu plus tard, au cours des xviie et xviiie siècles. De 1536 à 1572, la résistance des Incas de Vilcabamba débute au lendemain de la fuite de Manco Inca de Cuzco, et finit avec l'exécution de Tupac Amaru I.
En 1780, les rébellions de Túpac Amaru II et Túpac Katari éclatèrent dans le Haut-Pérou en réaction aux Réformes des Bourbons. Entre la rébellion de José Gabriel Condorcanqui et l'arrivée du Général San Martin, le Pérou connut les révoltes de José Quiroga, de Javier Mendoza, de José Antonio Galán, Miguel Tovar, ou encore celle de Felipe Velasco Tupac Inca Yupanqui, ou même la Conspiration de Cuzco de José Gabriel Aguilar, Manuel Ubalde et Manuel Velarde Ampuero.

Autres rébellions de toutes natures survenues dans le Haut-Pérou au xviiie siècle:
Azángaro, Carabaya, Cotabamba et Castrovirreyna
Protestations de Vicente M. Chimo Capac
Protestations des Caciques de Paita
Rébellion de Cacma Condori et Horco Huaranca
Juan Velez de Cordova
Juan Santos de Atahualpa
Révolution de Huarochiri
Mouvement de Quito
Mouvement de Sica Sica
Mouvement de Pacajes
Protestations de La Libertad
Réponse des Indiens de Cuzco
Mouvement de Huánuco
Mouvement de Valle Sagrado
Mouvement sur les hauteurs du Valle Sagrado
Mouvement de José Manuel Condorcanqui, Túpac Amaru II, Inca Roi du Pérou.
Trois siècles plus tard, à la connaissance de ces faits antérieurs vint s'ajouter l'influence décisive de deux évènements en particulier : l'indépendance nord-américaine de 1776 et la Révolution française de 1789. Cependant, le facteur déclencheur du processus d'émancipation fut l'invasion napoléonienne de l'Espagne en 1808. Dès lors, les patriotes, appelés ainsi à cause de leurs idées libérales, prirent les armes afin d'obtenir de l'Espagne leur indépendance.

 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Dim 11 Juin - 16:57 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

Première révolte de Tacna (1811)
Quelques années avant le Débarquement de Paracas et le ralliement des patriotes péruviens des Bas et Haut-Pérou aux troupes de San Martin, les patriotes organisèrent à Tacna un mouvement à caractère libertaire contre le vice-roi José Fernando de Abascal y Sousa, marquis de La Concordia. Le 20 juin 1811 (jour de la Bataille de Guaqui, où les troupes royalistes commandées par le général José Manuel de Goyeneche y Barreda vainquirent les indépendantistes du Río de la Plata), les patriotes, dirigés par Francisco Manuel de Zela, assaillirent les deux camps militaires royalistes de Tacna, et proclamèrent Francisco Manuel de Zela Commandant militaire de la place, Rabino Gabino Barrios colonel des milices d'infanterie, et Toribio Ara commandant de la division de cavalerie. Cinq jours plus tard, le 25 juin 1811, la nouvelle de la déroute des indépendantistes argentins à la bataille de Guaqui déconcerta totalement les patriotes péruviens, qui étaient encore en train de s'organiser.
Profitant de l'émoi causé par la nouvelle, les royalistes capturèrent Francisco Manuel de Zela et l'emmenèrent à Lima. Il fut condamné à la réclusion à vie, à la prison de Chagres, au Panama, où il mourut à 50 ans, le 28 juillet 1821.


 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Dim 11 Juin - 17:06 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

Seconde révolte de Tacna (1813)
Le général argentin Manuel Belgrano réorganisa les troupes indépendantistes battues par José Manuel de Goyeneche et les troupes royalistes à la bataille de Huaqui, dans le Haut-Pérou (actuelle Bolivie). Le 14 septembre 1812, Belgrano affronta les troupes du général Pío Tristán, le vainquit, et stoppa ainsi la progression de l'armée royaliste sur Tucumán (dans l'Argentine actuelle, où siégeait alors le Congrès indépendantiste). Belgrano obtint peu après une seconde victoire, à Salta, ce qui contraignit Pío Tristán à capituler, le 20 février 1813. Dès lors, l'armée argentine put entreprendre une autre offensive, dans l'optique d'occuper à nouveau le Haut-Pérou.
Le général espagnol Joaquín de la Pezuela, (qui avait remplacé le général Goyeneche à La Paz sur décision du vice-roi José Fernando de Abascal y Sousa), mis en déroute le général Belgrano à la bataille de Vilcapugio, le 1er octobre 1813, puis à la bataille d'Ayohuma, le 14 novembre 1813. La progression de l'armée argentine fut donc arrêtée.

Juan Francisco Pallardelli, natif de Tacna, fut l'émissaire de Belgrano au moment où celui-ci chercha à coordonner les manœuvres des patriotes péruviens et de l'armée argentine. Les frères Pallardelli, Juan et Enrique, conspiraient donc à Tacna, tandis qu'Enrique Peñaranda intriguait à Tarapacá. Ce dernier avait reçu ses instructions de Belgrano, à Puno. Le plan consistait à provoquer le soulèvement de tout le sud du Pérou. Dirigés par Enrique Pallardelli, le 3 octobre 1813, les patriotes de Tacna s'approprièrent les places militaires de la ville et firent pression sur le gouverneur royaliste de la province.
L'intendant espagnol d'Arequipa, José Gabriel Moscoso, prévenu des soulèvements, envoya une milice coloniale commandée par José Manuel de Santiago. L'armée patriote marcha à sa rencontre, et engagea la bataille de Camiara, le 13 octobre 1813. Mais les patriotes furent battus et durent se replier à Tacna. Peu après, la nouvelle de la défaite de Belgrano se répandit, et les patriotes se désorganisèrent à nouveau. Enrique Pallardelli et quelques partisans prirent la fuite vers le Haut-Pérou le 3 novembre 1813, comme Tacna était reprise par les royalistes.
Les Argentins armèrent une troisième expédition pour le Haut-Pérou, sous le commandement du général José Rondeau. Les troupes argentines réussirent à prendre les mines de Potosí, mais furent battues le 28 novembre 1815 par les troupes royalistes du général Pezuela à la Bataille de Sipe-Sipe.

 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Dim 11 Juin - 17:36 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

Rébellion de Huánuco (1812)
La rébellion indigène de Huánuco du 22 février 1812 se mit alors en marche contre le régime colonial. Les troupes du vice-roi s'organisèrent à Cerro de Pasco afin de se diriger vers Huánuco, entrainant ainsi la bataille de Ambo, le 5 mars 1812. L'intendant de Tarma, José González Prada, reconquit alors Ambo accompagné d'un fort contingent réaliste le 10 mars. Les patriotes quittèrent de ce fait Ambo et Huánuco ; les troupes réalistes prirent place dans ces deux villes le 19 mars 1812. González Prada quitta la ville à la poursuite des insurgés, qui possédaient une armée de 2 000 hommes. Les indigènes furent dispersés et les dirigeants capturés par González Prada, parmi eux, Juan José Crespo y Castillo, Norberto Curaca Haro et le chef du village de Huamalíes, José Rodriguez, qui furent jugés sommairement et condamné à la peine capitale. D'autres furent bannis, et beaucoup emprisonnés.


 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Dim 11 Juin - 17:45 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

Rébellion de Cuzco (1814)
Les indépendantistes (entre 20 000 et 30 000 hommes ainsi que 2 000 cavaliers et 37 à 40 canons), commandés par José Angulo Torres, Vicente Angulo Torres et Mateo Pumacahua), qui avaient proclamé l'autonomie de Cuzco (Junta autónoma de gobierno del Cuzco) lancent une insurrection contre les Espagnols dans la région de Cuzco, d'Ayacucho et d'Aquipa du 3 août 1814 au 25 mars 1815. Elle est réprimée par les troupes réalistes de José Fernando de Abascal y Sousa et de Juan Ramírez Orozco.

 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Dim 11 Juin - 17:57 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

Le terme de Campagnes du Sud désigne les actions militaires menées par Simón Bolívar et Antonio José de Sucre au sud de la nation nouvellement indépendante de Grande Colombie.
Deux visions s'affrontent quant à l'étendue des opérations militaires que le terme regroupe. Pour la première, les campagnes du sud correspondent à la libération de la région de Pasto, en Nouvelle-Grenade (actuelle Colombie), ainsi de de la Real audiencia de Quito (actuel Équateur), régions vouées à intégrer la Grande Colombie. Pour la seconde, la continuité du commandement implique d'ajouter aux opérations précitées toutes les opérations militaires entreprises par Sucre et Bolívar pour libérer le Pérou et la Bolivie. Si les Campagnes du Sud démarrent donc en 1821 avec l'arrivée des renforts colombiens à Guayaquil, première province libre d'Équateur, elles se terminent suivant le point de vue adopté en 1823 (bataille d'Ibarra) ou en 1826 (chute de la forteresse du roi Philippe (es) de Callao, au Pérou).

Le 28 novembre 1815, la bataille de Sipe-Sipe est un désastre pour les armées indépendantistes qui perdent 2 000 hommes. À ce moment-là, la cause indépendantiste en Amérique du Sud paraît perdue malgré la proclamation de l'indépendance des Provinces-Unies du Río de la Plata le 9 juillet 1816. C'est alors que José de San Martín, un général argentin alors gouverneur de la province de Cuyo, met au point un nouveau plan pour vaincre les armées royalistes du Pérou. Au lieu de passer par le Haut-Pérou, où les insurgés ont été à chaque fois vaincus, il décide, avec l'aide des restes de l'armée chilienne de son ami Bernardo O'Higgins, d'organiser une armée des Andes dont le but est de traverser la cordillère des Andes et d'entrer par surprise au Chili. Il obtient le soutien du Directeur suprême Juan Martín de Pueyrredón et, le 12 janvier 1817, il débute avec une armée de plus de 5 000 hommes divisée en quatre colonnes une incroyable traversée de près de 500 kilomètres à travers la cordillère, qui s'achève le 8 février. L'armée des Andes a perdu lors de la traversée près du tiers de ses effectifs mais elle prend totalement par surprise les troupes royalistes qui sont vaincues le 12 février lors de la bataille de Chacabuco. Le lendemain, l'armée des Andes entre triomphalement dans Santiago du Chili et les royalistes sont repoussés dans le sud du pays. Bernardo O'Higgins est placé à la tête du pays dont il proclame l'indépendance un an jour pour jour après la bataille de Chacabuco. Peu après, le 5 avril 1818, l'armée de José de San Martín assure définitivement cette indépendance en triomphant des forces de Mariano Osorio à la bataille de Maipú où environ 3 500 royalistes sont pris ou tués. Valdivia, la dernière possession espagnole au Chili, est capturée le 4 février 1820 par l'amiral Thomas Cochrane.

Après avoir assuré l'indépendance du Chili, José de San Martín fait construire une flotte dans le Pacifique pour contester la domination navale des espagnols. Au milieu de l'année 1820, une flotte de 8 navires de guerre et de 16 navires de transport est assemblée sous les ordres de Thomas Cochrane. Cette flotte met à la voile depuis Valparaíso jusqu'à la péninsule de Paracas, au sud du Pérou, où les troupes transportées débarquent le 7 septembre, prenant peu après la ville de Pisco. Après cela, San Martín, qui espère que la présence de ses troupes va susciter une rébellion généralisée au Pérou, choisit d'éviter la confrontation militaire directe avec l'armée du vice-roi Joaquín de la Pezuela. Il engage des négociations qui échouent et ses troupes gagnent alors la ville de Huacho, qui est une meilleure position stratégique. Pendant les mois suivants, une campagne terrestre et maritime contre les royalistes lui permet de sécuriser sa nouvelle position.
Au Pérou, le vice-roi est renversé par un coup d'État des libéraux et remplacé par José de la Serna le 29 janvier 1821. Deux mois plus tard, San Martín fait déplacer ses forces jusqu'à Ancón, tout près de Lima. De nouvelles négociations sont entamées mais elles ne mènent à rien et de la Serna, jugeant sa position à Lima trop faible, abandonne la capitale péruvienne le 8 juillet pour gagner les hauteurs et s'établir à Cuzco. Le 12 juillet 1821, San Martín fait son entrée à Lima, où il est déclaré protecteur du pays dont il proclame l'indépendance le 28 juillet


 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Dim 11 Juin - 18:05 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

Provinces-Unies du Río de la Plata bataille de Sipe-Sipe
eut lieu le 28 novembre 1815 sur le plateau du même nom, en Bolivie, au cours des guerres d'indépendance en Amérique du Sud. Les forces républicaines argentines de l'armée du nord, dirigées par le général José Rondeau, y subirent une lourde défaite face aux royalistes espagnols commandés par Joaquín de la Pezuela. Les Espagnols reprirent avec cette victoire le contrôle du Haut-Pérou alors que Rondeau fut relevé de son commandement.

 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Dim 11 Juin - 18:13 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

 
capture de la frégate Esmeralda
, navire de 44 canons de la flotte espagnole, se produit dans la nuit du 5 au 6 novembre 1820 pendant la guerre d'indépendance du Pérou par les forces de Thomas Cochrane. Elle sera rebaptisée par la suite Valdivia et entrera en service dans la marine chilienne
.
 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Lun 12 Juin - 04:02 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

Expedición Libertadora del Perú première campagne d'Arenales
dans la sierra du Pérou se déroule du 4 octobre 1820 au 8 janvier 1821 pendant la guerre d'indépendance du Pérou.
Les troupes de l'Expedición Libertadora del Perú prennent Pisco le 4 octobre 1820 et lancent une offensive dans la sierra du Pérou qui culmine avec la prise de Huaura le 8 janvier 1821.
La campagne, résultant une victoire stratégique indépendantiste, vit par ailleurs l'affaiblissement de la vice-royauté du Pérou, Joaquín de la Pezuela étant déposé le 29 janvier 1821 par une junte de généraux espagnols après un ultimatum (le « Pronunciamiento de Aznapuquio »).

 
seconde campagne d'Arenales
dans la sierra du Pérou se déroule du 21 avril au 26 juillet 1821 pendant la guerre d'indépendance du Pérou.
Cerro de Pasco est prise par les indépendantistes le 21 avril et Arenales, qui avait augmenté sa division de plus de 4 000 soldats, se lance vers la région de Huancavelica.
Les royalistes espagnols, qui ne disposent que de 900 soldats, parviennent cependant à tenir leurs positions. Le retrait des troupes indépendantistes des montagnes péruviennes a de plus été une erreur cruciale, permettant au vice-roi José de la Serna qui avait été expulsé de Lima le 6 juillet de reconstituer son armée.


  

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Lun 12 Juin - 17:30 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

 
Patriotes péruviens campagne d'Intermedios de Miller
est une opération de diversion menée pendant la guerre d'indépendance du Pérou par les troupes indépendantistes du colonel Guillermo Miller contre les royalistes espagnols entre mars et juillet 1821.
  En mars 1821, le général José de San Martín, qui était alors en poste au nord de Lima après son arrivée à Paracas ordonne à l'amiral Thomas Cochrane, dont la flotte domine les côtes, de mener une expédition militaire dans le sud du Pérou contrôlé par les royalistes.


Les forces de Miller comprenaient 500 fantassins et 100 cavaliers appartenant au Bataillon n°4 du Chili. Le 13 mars l'expédition partit de Huacho (au nord de Lima) pour atteindre Pisco dans la nuit du 21 mars. Deux jours, les indépendantistes occupent la stratégique vallée de Chincha. Alerté de la situation, le vice-roi d'Espagne dépêche immédiatement dans la région 200 soldats commandés par Andrés García Camba. De nombreux soldats tombent malades en raison de la fièvre saisonnière propre à cette région du Pérou, causant également des pertes importantes dans l'armée indépendantiste. En seulement un mois, la force de Miller eut a déplorer 28 morts et 180 malades, qui durent être évacués par navire, mais la situation fut similaire dans le camp royaliste où le commandant García Camba est tombé malade.
Privé de deux commandants, les royalistes mènent une série d'escarmouches mais parviennent à conserver l'essentiel de leurs positions défensives. Après avoir reçu des renforts et des cargaisons nourritures, Miller continue sa progression cette fois-ci vers le port d'Arica où la garnison espagnole (300 hommes et 6 canons) a refusé se rendre à Cochrane. Ce dernier tente ensuite un débarquement dans le sud d'Arica de nuit et après de nombreuses difficultés (fortes vagues) ses hommes prennent position dans une zone rocheuse. Craignant d'être pris à découvert dans cet état par les troupes royalistes, il choisit de faire rembarquer ses hommes aux navires. Le matin ses soupçons sont confirmés quant au retranchement des soldats royalistes sur les hauteurs des falaises. Une nouvelle tentative de débarquement échoue également.

Ne voulant pas manquer l'occasion cette fois, Miller débarque à Sama, un peu au nord de Arica puis progresse rapidement en direction la ville de Tacna où il forme une colonne avec des partisans civils de l'indépendance arborant le drapeau bleu indépendantiste, le lieutenant-colonel Bernardo Landa par sa connaissance de la géographie de la région s'avèrera précieux pour les troupes indépendantistes. En apprenant ces faits, la garnison espagnole se retire du port d'Arica qui est par la suite occupé par un groupe de soldats indépendantistes par le capitaine britannique Wilkinson. Des quantités considérables de marchandises stockées dans les entrepôts sont capturées.
En réponse, le général royaliste Juan Ramirez Orozco, commandant général de l'armée du Haut Pérou, demande en urgence le déploiement de renforts stationnés dans les villes d'Oruro et de La Paz. Le colonel José Santos de la Hera et Arequipa marche alors avec deux compagnies d'infanterie et un escadron de cavalerie pour renverser le cours de la campagne. Comprenant la sensibilité de la situation Miller quitte Tacna avec 310 soldats d'infanterie, 70 grenadiers à cheval et 60 autres volontaires à cheval avec lequel il avance résolument sur la colonne du colonel de la Hera, complètement défaite lors du combat Mirave le 22 mai.
L'armistice de Punchauca met fin aux opérations militaires en juillet. Millier rejoint l'armée de José de San Martín plus au sud à Lima le 22 juillet.
Six jours plus tard, le 28 juillet 1821, l'indépendance de la République péruvienne est proclamée.

 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Lun 12 Juin - 17:39 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

  Expedición Libertadora del Perú
Patriotes péruviens premier siège de Callao
est mené par les indépendantistes péruviens dirigés par José de San Martin contre la garnison espagnole de Callao pendant la guerre d'indépendance du Pérou.
Il culmine avec la capitulation du gouverneur de la place, José de La Mar en septembre 1821.
Déclaration de San Martín à Las Heras pendant le siège :
« Ils sont perdus. El Callao est à nous. Ils n'ont pas de vivres pour quinze jours. Les troupes auxiliaires de la montagne vont se les faire. Dans 8 jours, ils devront se rendre ou s'empaler sur nos baïonnettes. »
Les Espagnols perdent 400 hommes dans la bataille et capitulent.

 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Lun 12 Juin - 17:47 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

 expédition auxiliaire de Santa Cruz à Quito est un contingent militaire de l'Armée péruvienne envoyé par José de San Martín en 1821 afin de porter secours aux troupes de Antonio José de Sucre dans les territoires de la Province Libre de Guayaquil (actuel Équateur). Ces forces étaient commandées par le colonel Andrés de Santa Cruz et renforcées par des troupes des Provinces-Unies du Río de la Plata.
La formation alignait 1 622 soldats, dont deux bataillons d'infanterie et trois escadrons de cavalerie.


État-major
Andrés de Santa Cruz, commandant en chef
Unités et commandants
Infanterie
Batallón Nº 2 Independiente de Trujillo, sous le commandement du colonel Luis Urdaneta
Batallón Nº 4 de Piura, sous le commandement du colonel Francisco Villa
Cavalerie
Escuadrón Cazadores a Caballo de Trujillo, sous le commandement du colonel argentin Antonio Sánchez
Escuadrón Cazadores a Caballo de Paita, sous le commandement du colonel argentin Antonio Sánchez
Escuadrón del Regimiento de Granaderos a Caballo de los Andes de 96 grenadiers montés à cheval, commandés par le colonel Juan Lavalle.

 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Mar 13 Juin - 05:51 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

La bataille d'Ica s'est déroulée le 7 avril 1822 dans le département d'Ica dans le cadre de la guerre d'indépendance du Pérou.
Forces royalistes

Commandant en chef
Brigadier général José de Canterac
Officiers
Valentín Ferraz
José Carratala
Juan Antonio Monet
Juan Loriga
Mateo Ramirez
Unités et noms
Bataillon Real Infante Don Carlos
Bataillon Cantabria
Bataillon Imperial Alexandro
Cavalerie
Hussards de Fernando VII
Dragons de la Unión
Dragons du Perou
Granadiers de la Guarde
Pièces d'artillerie (3 de montagne)

Forces indépendantiste
    

Commandant en chef
Général Domingo Tristán
Officiers
Colonel Agustín Gamarra
Colonel José Santiago Aldunate
Unitéss et noms
Bataillon nº 1 du Perou
Bataillon nº 3 du Perou
Bataillon nº 2 du Chili
Bataillon de Cazadores de Chile
Cavalerie
Granadiers du Perou
Lanciers du Perou
Pièces d'artilleríe 6 canons
La division du général Tristan est détruite par les forces royalistes commandées par le générac Canterac.

 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 192
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Mar 13 Juin - 06:02 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1) Répondre en citant

Campagne Libératrice du Nord

La campagne d'Intermedios de Santa Cruz se déroule entre mai et octobre 1823 pendant la guerre d'indépendance du Pérou.
Forces expéditionnaires

Commandant en chef
General Andrés de Santa Cruz
Unités et officiers
Infanterie :
Batallón nº 1 de la Legión Peruana, Coronel Cerdeña
Batallón nº 1 de línea, Coronel Eléspuru
Batallón nº 2 de línea, Teniente Coronel Garcón
Batallón nº 4 de línea, Coronel Pardo de Zela
Batallón nº 6 de línea, Coronel José María de la Fuente y Mesía, marqués de San Miguel de Híjar
Cavalerie :
Regimiento de Húsares de le Legión Peruana, Coronel Brandsen
Escuadrón de Lanceros, Coronel Placencia
Artillerie :
8 pièces d'artillerie, Teniente Coronel Morla
Les forces de Andrés de Santa Cruz débarquent dans le sud du Pérou et marchent en direction du Haut-Pérou (aujourd'hui la Bolivie), région contrôlée par les royalistes espagnols commandés par le vice-roi José de la Serna. Après la bataille indécise de Zepita, les indépendantistes sont submergés par les Espagnols et battent en retraite vers la côte.

 

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:07 (2017)    Sujet du message: 12 Les conflits concernant les pays latino-américains PEROU (sommaire page 1)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> HISTOIRE -> LES CONFLITS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com