50's pour toujours Index du Forum

50's pour toujours
Échange d'idées, humour, philatélie, photo, informatique et beaucoup plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 



 


Date de fondation du forum: 15 avril 2012.
"Un bout par-ci, un bout par-là…"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Art -> OPALINE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Opaline


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 3 760
Localisation: (France)

MessagePosté le: Mer 15 Mar - 12:08 (2017)    Sujet du message: "Un bout par-ci, un bout par-là…" Répondre en citant

Où l’on découvre que pour Rodin, recycler c’est créer.


Auguste Rodin, Absolution, 1885-1917,
plâtre, tissu et bois, œuvre en cours
de restauration, Musée Rodin, Paris,
crédit : agence photographique du
musée Rodin, P Hisbacq
Voir en grand

   
Sur un socle de bois, un bout de jambe en plâtre apparaît sous un morceau de drap. S’agit-il d’une installation d’un artiste contemporain ? Eh non !
Voilà un assemblage mystérieux tout droit sorti de l’imaginaire du sculpteur Auguste Rodin, au début du XXe siècle. Et cent ans plus tard, c’est un véritable casse-tête pour les restaurateurs…
         

Auguste Rodin, Deux éléments
d'Absolution, 1885-1917, plâtre,
tissu et bois, Musée Rodin, Paris,
crédit : agence photographique
du musée Rodin, P Hisbacq
Voir en grand

Cette œuvre, appelée Absolution, est redécouverte en 2016 dans un bien piteux état. Elle est toute détériorée par le passage du temps !
Le drap qui recouvre la sculpture a glissé, et deux éléments ont été démontés. Seule une photographie donne une vague idée de l’œuvre telle qu’elle était voulue par Rodin...


L'œuvre Absolution en cours de
restauration, crédit : agence
photographique du musée Rodin,
P Hisbacq
Voir en grand

Pour y voir plus clair, les restaurateurs doivent tout d’abord soulever le drap recouvert de plâtre sans le briser, car il fait partie de l'œuvre, et le nettoyer. Puis ils sont confrontés à un épineux problème : comment réassembler les fragments ?


En haut : Auguste Rodin, La
Martyre, plâtre, Musée Rodin,
Paris, crédit : agence photographique
du musée Rodin, P Hisbacq.
En bas : Auguste Rodin, La Terre,
 plâtre, Musée Rodin, Paris, crédit :
agence photographique du musée Rodin,
Christian Baraja
Voir en grand

Ces derniers ne viennent pas de nulle part. Ce sont des morceaux en plâtre d’autres sculptures de l’artiste. Rodin est en effet très moderne pour son époque : il a pour habitude de composer de nouvelles œuvres à partir de fragments déjà existants.
Et ici, que trouve-t-on dans cet assemblage ? Pour la tête, les spécialistes ont reconnu celle de La Martyre. Quant au corps face à elle, il s’agit d’une autre sculpture, La Terre, mise à la verticale. Associés au Torse d’Ugolin assis, voilà qu’ils forment une nouvelle œuvre ! Le tout montre un baiser tendre et poétique…


Auguste Rodin, Absolution,
1885-1917, plâtre, tissu et bois,
Musée Rodin, Paris, crédit :
agence photographique du
musée Rodin, J Manoukian

Voir en grand

Après plusieurs semaines de casse-tête, les restaurateurs parviennent enfin à réassembler minutieusement les morceaux de L’Absolution. Une fois nettoyée, elle est telle que Rodin l’avait imaginée !

   
Pour en savoir plus :

À l’occasion du centenaire de la mort de Rodin, la sculpture Absolution a fait l’objet d’une restauration attentive grâce au soutien du Tefaf Restauration Fund.
Son assemblage de différents matériaux, sans équivalence dans la production de l’artiste, a été un véritable défi !C’est la toute première fois que la sculpture Absolution est dévoilée au public ! Pour la rencontrer, direction l’exposition Rodin/Kiefer au musée Rodin, du 14 mars au 22 octobre 2017.
C’est l’occasion de découvrir un fascinant dialogue entre les œuvres du maître des lieux et celles de l'artiste contemporain Anselm Kiefer, lui aussi familier des mélanges de divers matériaux...
  

Toutes les informations sur l’exposition


À découvrir en vidéo






_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 15 Mar - 12:08 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marie-Hélène


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2015
Messages: 8 432
Localisation: finistère nord

MessagePosté le: Mer 15 Mar - 12:13 (2017)    Sujet du message: "Un bout par-ci, un bout par-là…" Répondre en citant

Intéressant et stupéfiant !!!!On en apprend !!!!Merci  Opaline 

Revenir en haut
Opaline


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 3 760
Localisation: (France)

MessagePosté le: Mer 15 Mar - 12:30 (2017)    Sujet du message: "Un bout par-ci, un bout par-là…" Répondre en citant

Un grand sculpteur que Rodin mais un minable en tant qu'homme.
Il craignait tellement que son élève ne le dépasse qu'il a aidé à son enfermement.
Je parle de Camille Claudel bien sûr. Il est vrai qu'une femme sculpteur au XIXeme siècle, et qui a un amant cela ne pouvait être qu'une folle. Je ne suis pas sûre qu'au XXIeme siècle les choses aient tellement changées malheureusement...
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 25 630
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Mer 15 Mar - 15:20 (2017)    Sujet du message: "Un bout par-ci, un bout par-là…" Répondre en citant

Écolo avant l'âge le Rodin, il pratiquait déjà le recyclage. 
_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 948
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Mer 15 Mar - 17:42 (2017)    Sujet du message: "Un bout par-ci, un bout par-là…" Répondre en citant

J'aime bien Rodin.
Ce matin j'étais à Calais sur le topic Pas de Calais, et les bourgeois y sont splendides
_________________


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 25 630
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Mer 15 Mar - 17:52 (2017)    Sujet du message: "Un bout par-ci, un bout par-là…" Répondre en citant

Il n'a pas été très tendre avec la pauvre Camille Claudel.
_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Opaline


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 3 760
Localisation: (France)

MessagePosté le: Jeu 16 Mar - 08:48 (2017)    Sujet du message: "Un bout par-ci, un bout par-là…" Répondre en citant

J'ai un livre où sont reproduites les lettres de Camille Claudel durant ces 30 ans d'enfermement. Quelle tristesse ...
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:47 (2017)    Sujet du message: "Un bout par-ci, un bout par-là…"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Art -> OPALINE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com