50's pour toujours Index du Forum

50's pour toujours
Échange d'idées, humour, philatélie, photo, informatique et beaucoup plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 



 


Date de fondation du forum: 15 avril 2012.
Le blues dans tous ses états (Funk Blues)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Musiques -> RIEN QUE DU BLUES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 950
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Lun 13 Mar - 18:19 (2017)    Sujet du message: Le blues dans tous ses états (Funk Blues) Répondre en citant

Page 1: Johnny « Guitar » Watson - Lowell Fulson - Little Sonny - Bobby Rush -
     

_________________


Dernière édition par saintluc le Lun 13 Mar - 18:49 (2017); édité 4 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 13 Mar - 18:19 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 950
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Lun 13 Mar - 18:23 (2017)    Sujet du message: Le blues dans tous ses états (Funk Blues) Répondre en citant

Johnny « Guitar » Watson (3 février 1935 à Houston, Texas, États-Unis – 17 mai 1996 à Yokohama, Japon) est un musicien américain dont la longue carrière a influencé le développement du blues, de la musique soul, du Rhythm and blues, du funk, du rock et du rap.


John Watson Jr. naît à Houston au Texas. Son père, John Watson Sr., est pianiste et enseigne le piano à son fils. Mais John Watson Jr. est attiré par la guitare électrique telle qu'elle est pratiquée par les guitaristes du Texas, T-Bone Walker et Clarence Gatemouth Brown.
Surnommé « Guitar », Johnny Watson grandit à Los Angeles au son du jazz blues de Lowell Fulson, Dexter Gordon, B.B.King, Dizzy Gillespie, T-Bone Walker, Charlie Parker, Count Basie ou encore Clarence Brown. Il se lance sous le nom de Young John Watson, d'abord au piano puis à la guitare après avoir trouvé son style en tournée avec Guitar Slim.
Dans les années soixante-dix, il s'associe à Larry Williams avant de passer au disco-funk.

Johnny « Guitar » Watson donne un concert au Blues Cafe de Yokohama au Japon, quand le 17 mai 1996 il s'écroule sur scène victime d'un malaise. Transporté à l'hôpital, il succombe.
Frank Zappa le considérait comme l'un des guitaristes l'ayant le plus influencé. Johnny « Guitar » Watson participa à plusieurs enregistrements de Zappa : One Size Fits All (1975), Thing-Fish (1984) et Frank Zappa Meets the Mothers of Prevention (1986), notamment.
En France, Johnny Hallyday a repris deux titres de Watson : en 1963 Excuse-moi partenaire (Cuttin' In) et en 1964 Pour moi tu es la seule (Sweet Lovin' Mama). Johnny Hallyday enregistre une version alternative de ce titre en 1970 ; restée inédite jusqu'en 1992, elle figure sur le CD Inédits & Raretés 1970-1979, du coffret Johnny History.

 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 950
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Lun 13 Mar - 18:27 (2017)    Sujet du message: Le blues dans tous ses états (Funk Blues) Répondre en citant

Lowell Fulson était un guitariste et chanteur de blues américain né à Tulsa dans l'Oklahoma le 31 mars 1921 et mort à Long Beach en Californie le 6 mars 1999.


Lowell Fulson fut influencé par des guitaristes comme, Blind Lemon Jefferson, Lonnie Johnson. Sa voix voilée et nonchalante, son style de guitare note par note lui a apporté une grande popularité parmi les noirs de la ville de San Francisco.


 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 950
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Lun 13 Mar - 18:41 (2017)    Sujet du message: Le blues dans tous ses états (Funk Blues) Répondre en citant

Little Sonny (né Aaron Willis, le 6 octobre 1932, Greensboro, Alabama) est un joueur américain d'harmonica, chanteur et auteur-compositeur de blues.  Son mentor et son inspiration étaient Sonny Boy Williamson II. Néanmoins, Little Sonny a déclaré que son surnom provenait de sa mère. Il a sorti huit albums, dont trois pour une filiale de Stax Records. Sa sortie en 1973, Hard Goin 'Up, a atteint le Top 50 du Billboard R &

Willis est né en 1932 et élevé uniquement par sa mère. Il a déménagé à Detroit en 1953. Il n'avait aucun intérêt réel pour la musique, il a expliqué, "Mais alors j'ai vu Sonny Boy Williamson II." Willis était «fasciné par la façon dont il a joué.» Après le spectacle, je suis allé à la maison et pratiqué pendant des heures et je pratiquais tous les jours jusqu'à ce que j'obtienne le son que je voulais. Son travail de jour travaillait dans un lot de voiture d'occasion.
Sa première apparition professionnelle a eu lieu au Good Times Bar à Detroit, jouant dans le groupe de soutien de Washboard Willie. Il a composé sa première bande en mars 1956. Pendant les quinze années suivantes il a joué dans de nombreux clubs de Detroit, stimulant souvent ses revenus en photographiant des clients entre ses performances sur la scène. Il a souvent joué avec John Lee Hooker, Eddie Kirkland et Baby Boy Warren. Un autre membre du club, Eddie "Guitar" Burns, a accompagné Little Sonny dans son premier single, "I Gotta Find My Baby" (1958), publié par Duke Records. Il a été co-écrit avec la femme de Petit Sonny, Maggie. Sa sortie de suite, "Love Shock", était pour Excello Records. Il a reçu 25 $ pour cette piste. Il a ensuite établi son propre label, Speedway Records, et a vendu assez de copies de son  single suivant, "The Mix Up", pour payer ses coûts de production.

Home-enregistrement de ses propres pistes, en 1966, il a loué "The Creeper" et "Latin Soul" à Revilot Records. Une piste plus tardive, "Sonny's Bag", est devenue son premier Top 20 à Detroit. À la fin de 1969, Little Sonny enregistre son premier album, le New King of Blues Harmonica, bouclé en moins de six heures. Il a été publié par Enterprise, une filiale de Stax Records. Malgré leur réputation pour les productions musicales soul, Little Sonny a publié trois albums pour le label au début des années 1970. Il a également brièvement paru dans le film Stax stade de concert, Wattstax.
Black & Blue (1972) et Hard Goin 'Up (1973) suivirent, avec Little Sonny en utilisant un viellle harmonica Standby 34B . Une période d'attente s'ensuivit jusqu'à ce que le label britannique Sequel Records produise Sonny Side Up en 1995. Ses accompagnateurs comprenaient Rudy Robinson, musicien de session régulière à Detroit dans les années 1960 et 1970, et le guitariste Aaron Willis, Jr., Little Le fils de Sonny, qui avait joué à la fois sur Hard Goin 'Up plus de 20 ans plus tôt.
Little Sonny a joué à l'université d'état de Black Hills le 24 juin 2000.
Sa collection de photographies, entreposées au sous-sol de sa maison de Detroit, comprend des plans de John Lee Hooker, Eddie "Guitar" Burns, Eddie Kirkland, Joe Hunter, Eddie Willis, Bobby Bland, Willie Washboard et Sonny Boy Williamson II. Little Sonny a joué le 4 octobre 2008 au Motor City Blues & Boogie Woogie Festival, à Detroit, avec Eddie "Guitar" Burns, Otis Clay et Bobby Rush.
Il ne doit pas être confondu avec Little Sonny Jones, Little Sonny Parker ou Little Sonny Warner.

 

_________________


Revenir en haut
saintluc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2012
Messages: 58 950
Localisation: Longitude : 1°35',29 E Latitude : 50°29',43 N

MessagePosté le: Lun 13 Mar - 18:48 (2017)    Sujet du message: Le blues dans tous ses états (Funk Blues) Répondre en citant

Bobby Rush, de son vrai nom Emmit Ellis Jr, né le 10 novembre 1940, à Homer (Louisiane), est un chanteur, musicien et compositeur de blues américain.

Il commence à apprendre la musique auprès de son père, pasteur, qui joue de la guitare et de l'harmonica.
Après un séjour par Pine Bluff, dans l'Arkansas, où il rencontre Elmore James, sa famille s'installe à Chicago en 1953. Bobby Rush joue dans des clubs de blues et commence à enregistrer ses premiers disques.
Il obtient son premier succès en 1971 avec « Chicken Heads » pour Galaxy Records.
Il s'établit à Jackson (Mississipi). Il enregistre plusieurs disques pour Malaco Records.

En 1979, son 33 tours Rush Hour, produit par Kenny Gamble et Leon Huff pour Philadelphia Recors, rencontre un grand succès.
En avril 2001, le bus de sa tournée est gravement accidenté, faisant un mort et plusieurs blessés. Bobby Rush est lui-même hospitalisé. Il reprend ses tournées en 2003.
Plusieurs de ses disques reçoivent des récompenses.
En 2006, il entre au Blues Hall of Fame.

 

_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:27 (2017)    Sujet du message: Le blues dans tous ses états (Funk Blues)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Musiques -> RIEN QUE DU BLUES Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com