50's pour toujours Index du Forum

50's pour toujours
Échange d'idées, humour, philatélie, photo, informatique et beaucoup plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 



 


Date de fondation du forum: 15 avril 2012.
La petite histoire de la pomme de terre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
roberto


Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 10 979
Localisation: Montbéliard-Sochaux

MessagePosté le: Ven 10 Mar - 09:59 (2017)    Sujet du message: La petite histoire de la pomme de terre Répondre en citant

La pomme de terre est née et a grandi dans la cordillère des Andes il y a près de 9000 ans. Les
premiers à la cultiver sont les Aymaras, des gens qui vivaient sur les bords du lac Titicaca. Ils la
faisaient sécher et la vidaient de son eau avant de la réduire en petits morceaux. Comme ça ils
pouvaient la conserver près de dix années.
Les Incas eux, l'aimaient tellement qu'ils l'ont appelé PAPA. En 1537, l'expédition de l'Espagnol
Gonzalo Jimesez de Quasada découvre la pomme de terre. Mais à cause de sa forme ils l'appellent
truffe. La pomme de terre part à la conquête de l'Europe.
En France elle est tout juste bonne pour les cochons, les soldats et les prisonniers. C'est quand il
était aux mains des prussiens que l'apothicaire Antoine Auguste Parmentier la goûte pour la
première fois. C'est au XVllle siècle, grâce à une ruse de Parmentier, que les Français se mirent à
manger de la pomme de terre: Antoine Auguste Parmentier (né en 1737, mort en 1813) est
pharmacien des armées et agronome. Pendant la Guerre de Sept Ans, il est emprisonné en Prusse
et il estime qu'il a pu y survivre grâce à la pomme de terre. Il a fait une étude scientifique de la
pomme de terre et pense que sa culture et sa consommation permettraient d'éradiquer les disettes
en France. Mais il faut vaincre la méfiance des gens envers ce légume. Il imagine une ruse.
Il fait cultiver un champ de pomme de terre, exige qu'il soit gardé jour et nuit par des soldats, mais
en secret demande à ces derniers de ne pas trop surveiller la nuit. Les paysans se disent que la
pomme de terre doit être précieuse pour qu'on la garde, aussi certains viennent en voler la nuit...
comme Parmentier l'a prévu.
Le roi en mange officiellement devant la cour; un temps, on nomme ce légume «l'orange royale».
C'est grâce à Parmentier que la culture de la pomme de terre s'est répandue en France. On donna le
nom du pharmacien à une préparation à base de pomme de terre, le hachis parmentier.
Elle prit place sur la table des pauvres comme sur celle des riches. On a pu écrire: «La pomme de
terre est le légume de la cabane et du château.» Ce légume permit d'éviter beaucoup de famines.
La patate, tout le monde l'aime, en gratin, rissolée, en croquette ou en beignets les hommes ont
inventé mille et une recettes pour la cuisiner. Elle fait l'unanimité, y compris parmi les petits
scarabées, vous savez les doryphores, qui prennent un malin plaisir à réduire les feuilles des patates
en purée.
Toutes les pommes de terre cultivées n'appartiennent qu'à une seule espèce botanique, Solanum
tuberosum, mais il en existe des milliers de variétés dont la taille, la forme, la couleur, la texture, la
tenue à la cuisson et le goût diffèrent beaucoup. Le Centre international de la pomme de terre en
possède 7 500 variétés (dont 1 950 sont sauvages). Plus de 5 000 variétés indigènes poussent
encore dans les Andes.
Charlotte, Désirée, Agatha, Monalisa, la belle de Fonteney, Céline, Vanessa, tous ces jolis prénoms
sont autant de preuve d'amour des jardiniers pour chacune des variétés.
A propos de diversité, sachez que le Centre international de la pomme de terre au Pérou détient la
plus grande banque mondiale de ressources génétiques de la pomme de terre, dont quelque 1 500
échantillons d'environ 100 espèces sauvages recueillies dans 8 pays d'Amérique latine, et 3 800
pommes de terres traditionnelles cultivées dans les Andes.
Cette collection est mise à la disposition des sélectionneurs du monde entier sur demande.
Enfin les pays en développement sont aujourd’hui les premiers producteurs et importateurs de
pomme de terre. La demande évolue, les produits transformés sont préférés aux tubercules frais.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 10 Mar - 09:59 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com