50's pour toujours Index du Forum

50's pour toujours
Échange d'idées, humour, philatélie, photo, informatique et beaucoup plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 



 


Date de fondation du forum: 15 avril 2012.
C'EST NOTRE PLANÈTE
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Économie - Juridique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ninete



Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786

MessagePosté le: Sam 16 Sep - 08:45 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

Revue du message précédent :

BlaBlaLines, un service de covoiturage pour les petites distances 
  
Testée avec succès à Toulouse et à Reims, cette application mise au point par BlaBlaCar s'étend désormais à Paris. 

 
Le covoiturage en France, c'est plutôt pour des longues distances (plus de 300 kilomètres en moyenne). BlaBlaLines s'adresse, elle, à des gens qui font le même trajet tous les jours pour aller travailler, plutôt autour des grandes villes ou a la campagne où les transports en commun sont compliqués. C'est une petite application à télécharger gratuitement sur son téléphone. Vous entrez votre trajet quotidien - soit pour emmener quelqu'un, soit au contraire vous cherchez une voiture -, l'application croise les infos et vous prévient.

BlaBlaLines été testée à Toulouse et Reims avec succès (on a enregistré 5.000 inscrits dans la Ville rose). L'application fonctionne à partir de ce jeudi 14 septembre dans toute l'Île-de-France. À partir du moment où plusieurs personnes feront le même trajet tous les jours, elle va créer des lignes, un peu comme de lignes de bus, avec de arrêts et des points de rencontre précis.

 

 
L'intérêt du covoiturage, c'est de partager les frais. Là, le passager paye un forfait de 2 euros pour 30 kilomètres, puis au-delà 10 centimes par kilomètre. L'Agence de l'environnement (ADEME) a calculé qu'un conducteur qui prend un passager cinq fois par semaine peut gagner par an jusqu'à 2.000 euros.
 

 
Il existe d'autre applications de covoiturage sur des petites distances, comme KarosTrajet à la carte ou IDVroom (lancée par la SNCF).  
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 16 Sep - 08:45 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Dim 17 Sep - 08:16 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

iPhone X ou iPhone 8, un téléphone ça pollue et pas qu'un peu 
  
Les fabricants de téléphones mobiles nous tentent en permanence avec leurs nouveaux modèles. Avant de vous décider et de changer d'appareil trop souvent, une étude l'ADEME peut vous faire réfléchir. 

 
C'est surtout la fabrication du téléphone qui pollue. Pour faire un seul smartphone, il faut 70 kilos de matière première (de l'eau, de l'énergie, du pétrole et des métaux). On peut trouver jusqu'à cinquante métaux différents dans un smartphone. Il faut aller les extraire dans des mines, souvent avec des produits chimiques, comme le néodyme. C'est un métal rare présent dans tous les smartphones. Il est extrait en Chine. Tout autour des mines, les rivières sont polluées par des rejets acides. L'Indonésie fournit de l'étain, sur l'île de Bangka. Pour récupérer ce métal rare, on rase les forêts et on empoisonne le sol.

L'étude publiée par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) et France Nature Environnement est assez édifiante. Comme on ne peut plus vivre sans portable, il est quand même possible d'atténuer un peu notre impact sur la nature. En moyenne, un Français change de portable tous les deux ans, même s'il fonctionne encore dans 90 % des cas. Donc autant essayer d'en acheter moins souvent, même si les fabricants font tout pour nous tenter.

  
Ensuite, il y a désormais un marché de l'occasion pour acheter des téléphones ou en vendre. Vous pouvez aussi les donner à des associations qui les réparent ou récupèrent tout ce qui est recyclable, y compris les métaux rares. L'an dernier, un rapport du Sénat a chiffré le nombre de portables qui dorment dans des tiroirs en France à 100 millions. Une mine d'or s'ils étaient tous recyclés.  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Lun 18 Sep - 08:44 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

Une peinture solaire qui génère de l'énergie 
  
Cette peinture magique (ou presque) permet de produire de l'électricité simplement en repeignant les murs de sa maison. 

 
Aujourd'hui, on peut mettre des panneaux solaires sur son toit pour produire de l’énergie. Là, il suffira de repeindre ses murs. Cette peinture va transformer les façades en panneaux photovoltaïque. Ce sont deux chercheurs de l'Institut royal de technologie de Melbourne qui l'ont mise au point. Cette peinture est capable d'absorber l’humidité de l'air. Elle contient un composé chimique - un peu comme ces petits sachets blancs que l'on trouve dans les boîtes de chaussures pour les garder au sec.

Là, ces composés s'appellent sulfates de molybdène synthétique. Ils captent l'humidité de l'air et transforment l'eau en hydrogène. L'hydrogène permet ensuite soit dans une pile à combustible de faire de l’électricité, soit de remplir le réservoir d'une voiture.
  
  
C'est assez génial, même si pour l'instant il reste un problème : comment récupérer l'hydrogène produit par la peinture et comment le stocker ? Les chercheurs pensent avoir assez vite la solution et estiment que leur peinture sera commercialisée dans les cinq ans. Il suffira d'avoir une maison dans une région où il y a un peu du soleil. De l'humidité dans l'air, il y en a à peu près partout. Peindre un mur, c'est beaucoup moins cher que d'installer des panneaux sur un toit. Les deux pourront être utilisés en complément.  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Lun 25 Sep - 09:06 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

Paris : encore plus de moutons installés le long du périphérique 
  
Depuis an, des moutons d'Ouessant tout noirs remplacent les tondeuses le long du périphérique. La maire de Paris, qui avance un bilan positif, va étendre l'opération un peu partout dans la capitale. 

 

 

 
Les moutons vont très bien. Ils se sont acclimatés à l'air de Paris. Ils étaient installés Porte Dauphine et Porte de Vincennes, tout au bord du périphérique. Ce n'est pas très bucolique : il y a à cet endroit huit voies de circulation. On leur a construit un enclos de 2 mètres de haut. Mais le bilan est bon. L'herbe a suffisamment poussé pour les nourrir, un berger est allé les voir une fois par semaine, et leur vétérinaire les a trouvés plutôt en forme. L'air où ils sont est pollué, mais un mouton ne vit pas suffisamment longtemps pour développer un cancer. Quant au bruit, il n'est pas pire que celui de bêlements dans une bergerie.

C'est assez étonnant de voir des moutons sur les bords du périphérique. Ils ont été tondus en juin, comme tous les moutons. Leur laine a été transformée en ponchos et en bonnets par une PME bretonne. C'est la société GreenSheep qui les loue à la mairie de Paris. Elle en possède 400 en France, qu'elle loue aussi à des grandes entreprises pour remplacer les tondeuses. C'est 25% moins cher et plus écologique. Et comme ces moutons parisiens vont bien, la mairie va en mettre ailleurs.
  

  
Le dispositif va être étendu au printemps prochain dans une vingtaine de sites, toujours le long du périphérique, mais aussi dans des cimetières. Dans la capitale, les automobilistes, à cause des restrictions de circulation, deviennent chèvres. Mais ils vont pouvoir au moins admirer des moutons.  

  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Jeu 28 Sep - 13:29 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

Greenpeace s'attaque aux fabricants de papier toilette 

 
L'organisation écologiste accuse le numéro deux mondial de l'hygiène de dévaster les forêts boréales, qui entourent le Pôle nord.
 

Pour faire du papier toilette, le plus logique est d'utiliser du papier recyclé, moins cher. Mais le géant Essity, leader européen de l'hygiène, préfère la pâte à papier provenant d'arbres coupés dans les forets boréales du nord de l'Europe. Essity est connu en France sous la marque Lotus et de nombreuses marques de distributeurs. Greenpeace a donc publié un rapport assez détaillé dans lequel l'organisation démontre que la pâte à papier provient de fournisseurs qui ne font pas très attention aux forêts. Or, certaines sont référencées notamment par le gouvernement suédois comme ayant une grande valeur écologique.

Ces zones qui bordent le cercle polaire abritent des espèces menacées. Couper des arbres, pourquoi pas ? À condition de gérer la forêt, d'en replanter. Le géant du papier replante, mais surtout une espèce invasive de pin qui met en danger la biodiversité. Greenpeace demande à la société "de faire le ménage dans sa chaîne d’approvisionnement et de se débarrasser de ses mauvais fournisseurs".

Quand Greenpeace s'attaque à une compagnie, il y a souvent des résultats, car c'est une très mauvaise publicité. L'organisation sait parfaitement utiliser les réseaux sociaux et Internet pour diffuser ses campagnes. Elle a ainsi déjà fait plier Lego, Shell, Nike, Nestlé, Adidas ou Zara, qui ont, sur d'autres sujets (des pollutions, l'huile de palme, la protection d'espèces), annoncé qu'ils choisiraient à l'avenir des fournisseurs plus respectueux de la nature. 

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Dim 1 Oct - 21:05 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

Cosmétiques bio : ce label européen qui risque de nous embrouiller  
   
Existe-t-il des cosmétiques bios ou qui contiennent moins de produits chimiques ? L'Europe va présenter dans quelques jours un label censé nous aider à nous y retrouver. Certaines associations en doutent.  

 
L'Europe va autoriser les fabricants de crèmes, de shampoings et de mousses à raser à mettre sur l'étiquette les mentions "bio ou naturel". Cela risque d'être du grand n'importe quoi, estiment plusieurs associations, dont Genérations futures - qui se bat contre les perturbateurs endocriniens - ou encore Cosmebio - ce sont les représentants des marques qui, aujourd'hui, font vraiment du bio. Ils vont alerter ce vendredi 29 septembre le grand public sur cette norme ISO préparée par Bruxelles. Préparée en fait, selon eux, par les industriels de la cosmétique.

Cette norme va autoriser - certes en petite quantité, mais quand même - dans une crème bio du paraben, des OGM, des substances issues de carcasses d'animaux ou du silicone. On risque de voir dans les semaines qui viennent dans les rayons des allégations trompeuses.
   

Demande de transparence  

 
Les associations demandent donc un label sérieux et que ces substances soient indiquées sur les étiquettes. Elles réclament aussi qu'on trouve aussi les pourcentages, pour savoir s'il y a ou non dans ce que nous mettons tous les jours sur notre peau des perturbateurs  endocriniens.   
Car à force d'en trouver partout, ces molécules chimiques pourraient avoir un impact sur notre santé. En quelle proportion ? Les scientifiques ne savent pas encore le dire. Mais en attendant, les associations demandent une transparence pour que chacun puisse choisir. Ce futur label européen ne semble pas aller dans ce sens.   

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Jeu 5 Oct - 13:39 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

"Eugène", le boîtier connecté pour trier ses déchets sans se tromper  
   
Comment bien trier ses déchets ? Des ingénieurs français ont mis au point un petit appareil qui indique dans quelle poubelle les jeter.  

 

 
  
Eugène, c'était le prénom du préfet Poubelle, qui a inventé à Paris le tri sélectif. À la fin du XIXe siècle, on devait déjà séparer dans la capitale les papiers du verre. On triait même a l'époque les faïences et les coquilles d'huîtres. Eugène est un petit boîtier connecté à Internet qui se colle sur le mur, au-dessus de la poubelle. Chaque fois que vous devez jeter un emballage, vous scannez le code barre. Il vous indique alors si vous devez le mettre dans la poubelle ou le bac de tri.

Là où cette innovation est assez géniale, c'est qu'elle tient compte des consignes de tri qui sont partout différentes, selon les régions, les villes et même les arrondissements. En fonction de votre adresse, il vous dit si le pot de yaourt se jette ou non. À Paris, dans le IIIe arrondissement, vous le mettez dans le bac jaune ; ailleurs à la poubelle. Autre casse-tête, le jambon sous plastique. Pour certaines marques, le dessous se recycle, mais pas le dessus. Ce sont deux plastiques différents. Il vous dit aussi si vous pouvez trier les capsules de café en métal (c'est possible dans certaines villes).
   
   
En tout, 250.000 produits ont été référencés dans le boîtier. Plus vous scannez, plus vous gagnez des récompenses (des bons de réduction dans des magasins). Eugène coûte 79 euros. Il est fabriqué à Nantes. Il vous indique aussi pour chaque emballage si le produit contient du gluten ou de l'huile de palme. Il connait la composition des produits.   

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Ven 6 Oct - 09:47 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

Votre vieux téléphone portable contient de précieux matériaux réutilisables   
   
Bouygues va lancer une grande collecte des smartphones usagés. Ceux-ci contiennent des métaux précieux.   
   
Dans un vieux portable, il y a vraiment de l'or. Moins d'1 %, mais il est possible de le récupérer. En fait, dans un téléphone, il y a d'autres métaux précieux ou rares. Pour les extraire dans la nature, dans des mines en Chine ou en Afrique, c'est extrêmement polluant. Donc autant récupérer ce qu'il y a dans nos tiroirs. Selon un rapport parlementaire, 100 millions de téléphones dorment chez nous inutilement. Les Français ont vraiment du mal à s'en débarrasser. C'est peut-être le côté affectif de l'objet, mais 15 % seulement des téléphones sont récupérés.

Bouygues lance donc une grande opération nationale dans tous ses magasins à partir du lundi 9 octobre. Soit votre portable fonctionne encore et il a une valeur : il vous sera repris à l'argus. Soit il ne marche plus, et vous toucherez quand même un bon d'achat de 10 euros. Il partira alors au recyclage. Là sera récupéré le plastique.
 
   
Un téléphone est composé pour moitié de plastique, de cuivre, de 15 % de verre et donc de tous ces métaux rares. Il contient aussi des substances polluantes (plomb ou mercure). Autant ne pas le garder chez vous. 
  
Les autres opérateurs aussi organisent la récupération des téléphones portables. SFR ou Orange vous les rachètent pour quelques euros s'ils fonctionnent encore ou les font recycler. 
  
En plus, ça crée des emplois. À Lille, un pole de compétitivité s'est spécialisé dans la récupération des métaux de téléphones. Il accueille déjà une trentaine d'entreprises et a créé 500 emplois.  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Sam 7 Oct - 08:54 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

Obsolescence programmée : vers un procès après une première plainte ? 
 
 
 
Depuis la loi sur la Transition énergétique de 2015, l'obsolescence programmée est considérée comme un délit.  
  
L'ampoule la plus vieille du monde éclaire toujours depuis 115 ans. Située dans la caserne des pompiers de Livermore en Californie, elle est devenue le symbole de la lutte contre l'obsolescence programmée - quand les fabricants raccourcissent volontairement la vie de produits pour nous obliger à en racheter. Quand on parle d'obsolescence programmée, on évoque l'histoire de cette ampoule. Car dans les années 30, les fabricants d'ampoules s'étaient mis d'accord pour limiter volontairement la durée de vie de leurs produits pour obliger les consommateurs à en racheter. Or une ampoule peut donc durer très longtemps.

Cette technique, on l'a retrouvée ensuite pour plein de produits (l'électroménager, aujourd'hui l'ordinateur, le téléphone mobile...) où tout est fait pour nous faire acheter le plus souvent possible. Mais les choses sont en train de changer. Dans la loi de Transition énergétique de 2015, l'obsolescence programmée est devenue un délit. Le patron d'une entreprise qui aurait recours à cette technique risque la prison.
 
 
Il y a quinze jours, une association a porté plainte pour la première fois contre des fabricants d'imprimante soupçonnés de trafiquer leur machine pour qu'au bout d'un certain nombre de copies, elle demande de changer la cartouche alors qu'elle a encore de l'encre. La difficulté va être de prouver que cette panne est volontaire.
  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Lun 9 Oct - 09:38 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

Ces immeubles qui se chauffent grâce à leurs eaux usées  
   
L'eau de la douche ou de la vaisselle est une nouvelle source d'énergie renouvelable qui se développe en France dans les immeubles sociaux. Cela permet de réduire fortement les charges des habitants.
  
La technique a été mise en place dans une HLM de Clichy-La-Garenne, dans les Hauts-de-Seine : une barre des années 70 constituée de 220 logements. Elle était plutôt austère, voire moche. Les appartements étaient des passoires thermiques. France Habitation, le bailleur, a fait donc restaurer l'immeuble, isoler les façades, installer de balcons. Il a surtout choisi cette nouvelle technologie : la récupération des eaux usées pour en faire de l'eau chaude.

Au pied de l'immeuble, les eaux qui proviennent des douches, des lave-linge et des lave-vaisselle arrivent à 29 degrés en moyenne. Ce sont des calories qui autrefois se perdaient, allaient dans les égouts. Là elles sont récupérés par une pompe à chaleur, qui produit à nouveau de l'eau chaude qui ensuite est renvoyée dans les appartements. Les locataires payent 40 % de charges en moins pour chauffer l'eau. Cela génère 120 euros d'économie par an moyenne. Quelques 70 immeubles sont déjà équipés en France.
 
  
Cela marche dans les habitations qui produisent beaucoup d'eaux usées, donc avec beaucoup d'habitants (les maisons de retraite, les immeuble HLM...). C'est une entreprise française en région parisienne, Biofluides, qui a mis au point ce système à la fois écologique et économique. Il y a une énergie d'appoint quand même pour remonter la température de l'eau. Mais il faut quatre fois moins de gaz ou d'électricité, grâce à la pompe à chaleur, pour produire exactement la même quantité d'eau chaude qu'avant.   

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Mer 11 Oct - 09:58 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

Agriculture : les filières invitées à fixer des objectifs sur 5 ans d'ici décembre 
  
Emmanuel Macron fera un discours attendu ce mercredi 11 octobre soir à Rungis, à mi-parcours des États généraux de l'alimentation, où sont évoqués la sécurité et la qualité des produits que nous mangeons. 

 
Les consommateurs ont perdu confiance dans ce qu'ils mangent. À force de courir vers des prix toujours plus bas, on a fait faire n'importe quoi aux producteurs : quand des éleveurs de volailles se mettent à arroser leurs poules avec du Fipronil ; quand des producteurs de fruits, pour augmenter leurs rendements, abusent des pesticides ; quand des éleveurs sont obligés de nourrir leurs vaches avec du soja OGM. Il y a quelques chose d'inquiétant. Les agriculteurs rognent sur les coûts. Et malgré ça, 20 % d'entre eux sont au bord de la faillite.

Le gouvernement va donner jusqu'au mois de décembre à chaque filière (viande, légumes, lait) pour fixer des objectifs : tant de pesticides en moins dans cinq ans, tant de bio en plus, tant de label rouge. Il veut aussi encadrer la formation des prix pour que les paysans retrouvent des marges. Le lait "C'est qui le patron" est exemplaire : ce sont les consommateurs qui fixent sur Internet le prix du litre et qui sont prêts à payer quelques centimes de plus, parce qu'ils sont sûrs que les vaches ont mangé de l'herbe et que l'éleveur vit de son travail.
  
Une page est peut-être en train de se tourner. Les agriculteurs aiment leur métier, les Français aiment leurs agriculteurs. Il y a de plus en plus de place pour des productions de qualité, pas forcément beaucoup plus chères d'ailleurs. Le litre de lait "C'est qui le patron" coûte 2,50 euros de plus par personne et par an. La qualité a un prix bien moins élevé que des baskets de marque ou une console de jeux.  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Jeu 12 Oct - 09:44 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

Climat : BNP Paribas va arrêter de financer les "grands serpents"  
   
La banque française était engagée dans un projet de construction d'un pipeline dans une réserve indienne aux États-Unis. Elle renonce finalement à tous ses investissements dans le gaz et le pétrole de schiste.
  
Des Indiens d'Amérique étaient venus à Paris en mai dernier manifester devant le siège de la BNP pour faire comprendre à la banque qu'en finançant un pipeline (les Indiens l'appelle le "grand serpent"), elle allait polluer leur réserve sacrée. Ce projet au Texas doit permettre de transporter du gaz de schiste. Le tuyau doit passer en plein milieu des terres de la tribu Estok Gna. Les Indiens redoutent que ça pollue leurs nappes phréatiques. BNP a fini par annoncer mercredi 11 octobre qu'elle renonçait à tous ses projets de financement de tuyaux ou de construction de terminaux qui doivent servir à transporter du gaz ou du pétrole de schiste et de sables bitumineux (deux types d'hydrocarbures très polluants à extraire).

Les Amis de la Terre, l'association qui avait aidé les Indiens à venir à Paris, sont évidemment très contents. Leur action a porté ses fruits. Ils attendent de voir en détail le plan de BNP Paribas pour se désengager des énergie polluantes. Ils font remarquer que si cette banque française fait des efforts, il y en a une autre qui, elle, n'en fait pas : la Société générale. Celle-ci continue et assume de financer des constructions d'infrastructures dans les hydrocarbures.
 
  
L'an dernier en France, les députés ont voté une loi qui impose aux multinationales françaises une responsabilité environnementale. Selon les Amis de la Terre, BNP commence à appliquer le principe, mais pas sa concurrente.   

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Ven 13 Oct - 08:37 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

La première éolienne flottante française inaugurée à Saint-Nazaire  
   
Avec son mât de 60 mètres de haut, cette éolienne expérimentale va produire de quoi alimenter 2.000 familles en électricité.  
  
La plupart des éoliennes en mer dans le nord de l'Europe sont installées sur des fondations fixées au fond de l'eau. Celle qui sera inaugurée ce vendredi 13 octobre dans le port de Saint-Nazaire va flotter. C'est plus pratique à installer : un énorme flotteur en béton a été construit. Ce flotteur va être remorqué dans les jours qui viennent au large du Croisic. Le mât et les pales vont être montées en mer et (ce n'est pas trop tôt) la France aura sa première éolienne maritime. Dans tous les grands pays du nord de l'Europe, on a déjà construit des parcs immenses. Dans ces pays, cette électricité n'a plus besoin de subventions : elle est rentable.

Cette éolienne sera expérimentale. Elle va produire de quoi alimenter 2.000 familles en électricité. L'idée est ensuite de construire six parcs au large de la Normandie et de la Bretagne. Ces projets ont pris beaucoup de retard. Mais le gouvernement veut accélérer. Sébastien Lecornu, le secrétaire d'État chargé des énergies vertes, va préparer un plan d'action pour faire décoller l'éolien en France.
   

 
Pour installer un mât, il faut sept ans chez nous entre le moment où le dossier est déposé et celui ou les pâles commencent à tourner. En Allemagne, c'est deux ans. Le but est de simplifier les procédures et de réduire le temps des recours judiciaires, qui sont systématiques et qui prennent des années. L'éolien peut permettre de créer beaucoup d'emplois près de 16.000 personnes travaillent déjà dans le secteur.
   

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Sam 14 Oct - 17:24 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

La première éolienne flottante française inaugurée à Saint-Nazaire 
  
Avec son mât de 60 mètres de haut, cette éolienne expérimentale va produire de quoi alimenter 2.000 familles en électricité. 

 
La plupart des éoliennes en mer dans le nord de l'Europe sont installées sur des fondations fixées au fond de l'eau. Celle qui sera inaugurée ce vendredi 13 octobre dans le port de Saint-Nazaire va flotter. C'est plus pratique à installer : un énorme flotteur en béton a été construit. Ce flotteur va être remorqué dans les jours qui viennent au large du Croisic. Le mât et les pales vont être montées en mer et (ce n'est pas trop tôt) la France aura sa première éolienne maritime. Dans tous les grands pays du nord de l'Europe, on a déjà construit des parcs immenses. Dans ces pays, cette électricité n'a plus besoin de subventions : elle est rentable.

Cette éolienne sera expérimentale. Elle va produire de quoi alimenter 2.000 familles en électricité. L'idée est ensuite de construire six parcs au large de la Normandie et de la Bretagne. Ces projets ont pris beaucoup de retard. Mais le gouvernement veut accélérer. Sébastien Lecornu, le secrétaire d'État chargé des énergies vertes, va préparer un plan d'action pour faire décoller l'éolien en France.
  

  

  

  
Pour installer un mât, il faut sept ans chez nous entre le moment où le dossier est déposé et celui ou les pâles commencent à tourner. En Allemagne, c'est deux ans. Le but est de simplifier les procédures et de réduire le temps des recours judiciaires, qui sont systématiques et qui prennent des années. L'éolien peut permettre de créer beaucoup d'emplois près de 16.000 personnes travaillent déjà dans le secteur.
  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Lun 16 Oct - 10:23 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

Hostabee, la start-up française qui veut sauver les abeilles 
  
La société tricolore Hostabee a inventé la ruche connectée. Son succès s'étend même jusqu'aux États-Unis. 

 
Depuis quelques semaines les capteurs d'Hostabee veillent sur des abeilles à Brooklyn, mais aussi chez Google à Mountain View. Bientôt, les 5.000 ruches d'un apiculteur californien seront aussi sous leur surveillance. La start-up propose une solution clé en main qui permet de contrôler à distance la santé des abeilles.

Installés dans les ruches, les capteurs mesurent la température et le taux d'humidité, deux paramètres qui permettent de vérifier que tout va bien et qui évitent les développement de champignons ou de teignes à l'intérieur des ruches. L'avantage est évident pour l'apiculteur. Il reçoit chaque heure sur son smartphone ces précieux renseignements. Il peut, en cas de problème, intervenir immédiatement.
Le capteur a aussi une fonction de géolocalisation, afin d'éviter le vol. Si une personne mal intentionnée s'empare de la ruche, le propriétaire peut ainsi la suivre à la trace sur son téléphone.

L'objectif d'Hostabee est de réduire à terme la mortalité des colonies d'abeilles de 30 à 40%. La start-up travaille aussi sur l'intelligence artificielle, en collectant les datas de tous les capteurs installés et en les croisant avec les données météo d'hygrométrie et de localisation. Il deviendra alors possible de prévenir à l'avance certaines maladies ou l'apparition de parasites.
  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 26 786
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Hier à 10:29 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE Répondre en citant

Paris : bientôt des radeaux végétalisés pour purifier l'eau par les plantes ? 
  
Dix Françaises porteuses de projets sur l'environnement ont été désignées lundi 16 octobre dans le cadre de l'initiative Women4climate. Katarina Dear fait partie des lauréates. 

 
Katarina Dear s'intéresse à la purification des eaux par les plantes. Même si aujourd'hui elle travaille dans le marketing, elle se passionne pour l'environnement depuis de nombreuses années. Son projet, elle imagine le développer dans les villes : il s'agirait de construire sur les canaux et les rivières des radeaux végétalisés en bois recyclés. Ils seraient recouverts de plantes, et recréeraient ainsi un nouvel écosystème dans ces zones habitées en attirant les insectes et les oiseaux. Ils seraient également des nouveaux lieux de promenades, des espaces verts supplémentaires pour les habitants.

Les plantes, elles, prendraient racines dans l'eau sous le radeau. Katarina envisage, par exemple, des roseaux, ce qui permettrait de purifier l'eau, mais aussi de développer un écosystème favorable au retour des poissons. Une première étape de ce projet devrait voir le jour à Paris sur le canal Saint-Martin, mais partiellement. Il sera simplement végétalisé, mais sans les radeaux car il n'est pas assez large pour les installer. Mais à plus long terme, les plateformes pourraient être fixés le long du canal de l'Ourcq, dans le XIXe arrondissement de Paris.

 

 
Il faut compter un budget de 20.000 euros pour un radeau d'une centaine de mètres carrés. Des études sont encore nécessaires pour calculer la quantité de plantes à installer pour obtenir une eau dans laquelle on puisse se baigner. Grâce à ce projet, on pourra peut-être enfin piquer une tête dans la Seine.  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:09 (2017)    Sujet du message: C'EST NOTRE PLANÈTE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Économie - Juridique Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 8 sur 9

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com