50's pour toujours Index du Forum

50's pour toujours
Échange d'idées, humour, philatélie, photo, informatique et beaucoup plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 



 


Date de fondation du forum: 15 avril 2012.
"Faux jumeaux"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Art
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Opaline


Hors ligne

Inscrit le: 06 Mai 2012
Messages: 3 750
Localisation: (France)

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 12:50 (2016)    Sujet du message: "Faux jumeaux" Répondre en citant

Où l’on découvre l’importance de bien regarder dans les vitrines.


Antoine Bourdelle, Beethoven la joue
appuyée sur une main, 1888, bronze,
Musée Bourdelle, Paris
© Musée Bourdelle / Roger-Viollet
Voir en grand

La mine tourmentée et mélancolique, le compositeur Beethoven est appuyé sur son poing. Ce buste de bronze est l’œuvre du sculpteur Antoine Bourdelle.
Ce n’est d’ailleurs pas sa seule représentation du musicien. Au contraire, chez ce sculpteur, c’est même une véritable obsession !
Selon la légende, la passion de Bourdelle pour le compositeur serait née d’une rencontre fortuite. Alors qu’il se promène à Montauban, le petit Antoine tombe en arrêt devant la vitrine d’un libraire. Il y aperçoit le portrait de Beethoven...


Antoine Bourdelle, Autoportrait avec
Beethoven, vers 1908, photographie,
Musée Bourdelle, Paris
© Musée Bourdelle / Roger-Viollet
Voir en grand

Quelque chose le frappe immédiatement : sa propre ressemblance physique avec le célèbre compositeur ! Dans les traits du visage de Beethoven, Bourdelle se reconnaît lui-même.
Après cette révélation, l’artiste décide de lier son destin à celui du musicien.
Dès l’âge de quinze ans, Bourdelle se lance dans un ambitieux projet : "Dresser le Beethoven que j'entends et que j'admire de toute mon âme".


Antoine Bourdelle, Beethoven la joue
appuyée sur une main, 1888, bronze,
Musée Bourdelle, Paris. Détail de l'œuvre
© Musée Bourdelle / Roger-Viollet
Voir en grand

Pour cela, il réalise plus de quatre-vingts sculptures représentant le compositeur, ainsi que de nombreux dessins.
Bourdelle cherche inlassablement à fixer ses traits et à évoquer son génie créatif… Plus ou moins stylisée, la figure de Beethoven semble le poursuivre pendant près de quarante ans !


Antoine Bourdelle, Ludwig van
Beethoven, 1903, bronze, Musée
d'Orsay, Paris.
Photo : Georges Perret
Voir en grand

En modelant le visage du compositeur, le sculpteur s’identifie à l’image d’un créateur tourmenté. Car Bourdelle est aussi un grand admirateur de la musique de Beethoven, "ce sourd qui entendait Dieu".
Peu de temps avant de mourir, Bourdelle sculpte une dernière fois Beethoven et déclare : "Nous sommes deux lutteurs qui ne se sont jamais séparés. Nos mains peuvent se serrer."




La bande-annonce de l'exposition 


Pour en savoir plus :

Cette passion démesurée pour Beethoven n’a pas seulement changé le destin du jeune Antoine Bourdelle. Des dizaines d’autres artistes, sculpteurs, cinéastes, peintres et musiciens ont également créé sous l'influence du génial compositeur.

Ce sont leurs créations que la Philharmonie de Paris nous propose de découvrir dans l'exposition Ludwig van - Le mythe Beethoven. 250 œuvres puissantes y sont rassemblées et permettent de comprendre l'impact colossal de Beethoven sur la création artistique d'hier et d'aujourd'hui.

Informations pratiques





Artips
_________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Déc - 12:50 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 25 544
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Mar 13 Déc - 17:39 (2016)    Sujet du message: "Faux jumeaux" Répondre en citant

Okay Okay
_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:09 (2017)    Sujet du message: "Faux jumeaux"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Art Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com