50's pour toujours Index du Forum

50's pour toujours
Échange d'idées, humour, philatélie, photo, informatique et beaucoup plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 



 


Date de fondation du forum: 15 avril 2012.
Histoire vécue

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Discussion libre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
roberto


En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 7 460
Localisation: Montbéliard-Sochaux

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 11:52 (2016)    Sujet du message: Histoire vécue Répondre en citant

Tout le monde lui disait de faire piquer son chien : il était vieux, malade, bizarre....
La prochaine vedette de Hollywood ne ressemblera sûrement pas à Bullet. Golden Retriever de 15 ans au museau grisonnant, Bullet se déplace avec l'agilité d'une tortue, 
souffre du coeur et est rongé par un cancer. 
Bref : un candidat idéal à l'euthanasie. Sauf qu'il appartient à Pam Sica et que, pour sa maîtresse, l'amitié n'a pas de prix.
En avril 2000, Pam apprend que son cher Bullet a une tumeur au foie grosse comme un pois. Vu l'âge du patient, le Dr. Cangro déconseille l'opération.
La nouvelle bouleverse Pam. Elle a déjà perdu des animaux de compagnie mais jamais un ami comme Bullet. 
Il avait à peine 7 semaines quand elle l'a trouvé dans un panier devant sa porte, décoré d'un ruban rouge et d'une petite carte avec ces mot : "Veux-tu être ma maman ?"
Pam n'a jamais eu d'enfant malgré son désir et ses animaux sont devenus comme ses petits.
En août, la tumeur a tellement grossi que le Dr Laurence Cangro ne peut plus temporiser. Il faudrait l'opérer car une hémorragie interne pourrait être fatale. 
Mais pas un maître sur 10 débourserait cette dépense pour un animal aussi âgé.
Pam et Troy sont l'exception. Ils déboursent près de $5000 pour donner une chance à l'animal.
Bullet ressort vivant de la salle d'opération. Mieux, il a faim en se réveillant et, au bout de quelques jours seulement, il est de retour à la maison.
Un an plus tard, Pam a une nouvelle raison de croire aux miracles. Pendant des vacances à Walt Disney World, elle découvre qu'elle est enceinte. 
Le 10 avril 2002, Troy Joseph Sica vient au monde.  Mais il faut préparer Bullet à cette révolution. Pam remet donc à son mari une couverture dans laquelle
le petit est emmailloté, avec pour mission de la faire renifler à Bullet pour qu'il s'habitue à cette odeur.  Son mari place donc cette couverture dans le panier qui sert de lit à Bullet.
De retour à la maison, les dernières inquiétudes de Pam s'évaporent : le chien s'attache au bébé instantanément.
Il est environ 5 heures du matin, ce 1er mai 2002. Troy dort tranquillement entre les oreillers du lit de ses parents pendant que son père prend sa douche et
que sa mère lui réchauffe un biberon. Tout à coup, Bullet surgit dans la cuisine, aboyant et sautillant comme un fou. Il essaie d'entraîner Pam ver la chambre.
Mais Pam ne se presse pas à répondre à Bullet. Elle se dirige vers la salle de bain pour parler à son mari mais Bullet s'affole, bondit comme jamais 
elle ne l'a vu faire depuis des années et essaie frénétiquement de la diriger vers la chambre.
Pam se résigne à le suivre, du pas pesant de la nouvelle maman trop tôt levée. 
Le bébé est bien là où elle l'a déposé, mais il a la peau d'un bleu presque fluorescent et les membres mous comme ceux d'une poupée de son.
Seul un gargouillement révèle qu'il est toujours vivant.
Troy sort en trombe, lui donne des tapes dans le dos. Pam appelle le 911. L'alerte est lancée : détresse respiratoire extrême. 
Puis Damon Alberts, un technicien ambulancier qui habite tout près, se présente à son tour, suivi de ses collègues.  
La tête du bébé est trop petite pour le masque à oxygène : les ambulanciers dirigent tant bien que mal le flux de gaz sous pression vers son nez et sa bouche.
Une minute après le début de la manoeuvre, le visage commence à rosir : les poumons se remettent en marche mais le bébé n'est pas encore tiré d'affaire.
Emmené en ambulance à l'hôpital, il doit être réanimé une deuxième fois. Puis on le transfère au service pédiatrique et le diagnostic tombe : pneumonie. 
Il passe 4 jours sous ventilateur et reçoit des antibiotiques sous perfusion pendant 2 semaines.
"Il mènera une vie normal et restera en parfaite santé tant qu'il mettra sa ceinture et évitera de conduire après avoir bu", plaisante le Dr Thomas Biancaniello, 
directeur du service de pédiatrie.
Si Bullet n'avait pas tant insisté, le pronostic n'aurait pas été aussi rose. "Chez le nouveau-né, les séquelles d'une pneumonie sont souvent très graves, 
explique le Dr  Marc Salzberg,. Le cerveau se développe jusqu'à l'âge de deux ans ; la privation d'oxygène l'affecte davantage durant cette période-là.
Au bout de quelques minutes, l'anoxie provoque des lésions cérébrales ou même la mort".
Comment Bullet a-t-il pu comprendre que le petit Troy étant en danger ?
"Les chiens sont très sensible au langage corporel, note le DrMarty Becker, vétérinaire. Ils passent des heures à observer nos moindres mouvements,
à écouter le rythme de notre respiration. J'imagine très bien celui-ci remarquer une immobilité inhabituelle, une absence de respiration, pressentir un danger et
foncer vers le chef de sa meute, en l'occurrence, Pam, pour donner l'alerte."
Le vrai miracle, dans cette histoire, ce n'est donc pas que Bullet ait deviné la détresse du nouveau-né étendu sur le lit. 
C'est que Pam ait accepté de prolonger la vie de ce vieillard deux ans auparavant.
"Je lui ai donné un supplément de vie, et il m'a rendu une vie entière" dit-elle simplement. 


Histoire vécue


Texte tiré du  Sélection Reader's Digest - décembre 2002.



_________________
Aujourd'hui ce qui est parfait retarde


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 5 Nov - 11:52 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 21 676
Localisation: PAS DE CALAIS

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 13:31 (2016)    Sujet du message: Histoire vécue Répondre en citant

Belle histoire, merci Roberto.

Moi j'ai dépensé 1700 € pour faire opérer ma chienne plus 700 € de balnéothérapie....
_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Marie-Hélène


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2015
Messages: 4 542
Localisation: finistère nord

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 17:45 (2016)    Sujet du message: Histoire vécue Répondre en citant

Lu ce matin !!! Okay .Je ne sais pas si tous les chiens sont capables de détecter ce genre de choses et surtout de prévenir leurs maîtres,mais il est certain qu'il se crée des liens très forts entre les animaux de la maison et les maitres .

Revenir en haut
Omphale


Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2012
Messages: 8 645
Localisation: Ria

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 18:57 (2016)    Sujet du message: Histoire vécue Répondre en citant

belle histoire ! les chiens sont sensibles aux humeurs des humains avec lesquels ils vivent, ils comprennent beaucoup plus de choses qu'on le pense généralement et ils ont un instinct de survie bien ancré en eux, surtout les chiens comme les labradors, les bergers allemands, les chiens éduqués au service des humains (guides, sauveteurs, etc...)
_________________
"attends d'avoir traversé la rivière avant de dire que le crocodile a une sale gueule" (Joseph Andjou)


Revenir en haut
roberto


En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 7 460
Localisation: Montbéliard-Sochaux

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 12:17 (2016)    Sujet du message: Histoire vécue Répondre en citant

TOUTES LES HISTOIRES VRAIES 






Une belle histoire d'amour 

Bertrand, médecin, 49 ans, Picardie et Sylvie 42 ans, expert comptable, même région. 
Voici leur histoire...
J'ai 49 ans et je suis un homme. Deux fois plus de raison d'hésiter à témoigner. 
Il m'a été assez difficile de prendre mon courage à deux mains et d'oser vous faire partager mon bonheur actuel. 
Mais qu'importe, je vous écris ces quelques lignes car c'est à vous, à PARSHIP, que je dois ce que je vis aujourd'hui. 
J'ai été marié à une femme que j'ai beaucoup aimée, nous avons eu un enfant, un garçon, et très classiquement, après de 25 ans de mariage, on ne s'entendait plus.
Les disputes se faisaient plus importantes, les caresses plus rares. D'un commun accord, nous avons décidé de nous séparer. 
Après un passage à vide, et beaucoup de remises en questions, je me suis décidé un jour, sur les conseils de mon meilleur ami, à m'inscrire sur un site de rencontres.
Après quelques connexions sur d'autres sites, PARSHIP m'a semblé le plus sérieux, celui qui correspondait le plus à mes attentes. 
Pris par mon travail, et peu séducteur dans l'âme, Internet ne m'a pas paru si facile que cela à utiliser. D'ailleurs, je n'ai pas rencontré Sylvie, tout de suite.
Après quelques mois de dialogues peu fructueux, une femme est venue me parler. En lisant son profil, elle m'a tout de suite plu. Mais j'ai joué la prudence, la patience. 
Nous avons échangé nos photos, ses yeux verts m'ont fait craquer. Au fur et à mesure de nos conversations, j'ai découvert une femme sensible, fragile, mais pleine de vie, 
et désireuse de connaître à nouveau le bonheur à deux. On s'est trouvé beaucoup de points communs, musicaux notamment.
Aujourd'hui, nous sommes ensemble, et nous vivons une belle histoire. ça ne fait que cinq mois, nous prenons notre temps, mais après ces périodes de "disette affective" 
pour tous les deux, nous ne nous refusons rien : restaurants, ballades, concerts et même voyages.
J'ai l'impression de revivre mes 20 ans, nous sommes comme deux adolescents, et je tenais à vous remercier pour la qualité de vos services,
car on ne se serait sans doute jamais rencontré sans votre intermédiaire. Merci encore. 


Bien cordialement




Bertrand






_________________
Aujourd'hui ce qui est parfait retarde


Revenir en haut
Marie-Hélène


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2015
Messages: 4 542
Localisation: finistère nord

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 13:26 (2016)    Sujet du message: Histoire vécue Répondre en citant

Mort de Rire ...Si ça dure encore 25 ans ,avec un peu de chance il pourra faire une troisième expérience !!!!


"J'ai été marié à une femme que j'ai beaucoup aimée, nous avons eu un enfant, un garçon, et très classiquement, après de 25 ans de mariage, on ne s'entendait plus."


Revenir en haut
Omphale


Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2012
Messages: 8 645
Localisation: Ria

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 19:04 (2016)    Sujet du message: Histoire vécue Répondre en citant

les choses qui doivent arriver arrivent, rechercher une compagne ou un compagnon de route après un divorce nécessite d'abord de retrouver confiance en soi (je sais de quoi je parle). Ce n'est pas moi qui dénigrerai Internet vu que j'ai retrouvé un compagnon grâce à cet outil (mais pas par le site dont il est question ici), le plus rigolo dans l'histoire c'est que.... nous habitons le même village. Voilà 6 ans que ça dure, nous avons fondé notre relation sur des centres d'intérêt communs, sur le partage de quelques galères aussi. Nous n'habitons pas ensemble, peut être que si c'était le cas ça "coincerait" un peu, le quotidien parfois est meurtrier et puis c'est difficile de reprendre une vie commune après des années de célibat.
Comme quoi il ne faut jamais désespérer, si ça ne dure pas c'est que ça n'est pas la bonne personne ou qu'on n'a pas fait table rase de l'histoire précédente. L'avantage du divorce, si on peut dire, c'est que l'autre n'est pas perçu comme un idéal contrairement au veuvage où on a du mal à trouver l'équivalent du disparu (ou de la disparue) tant il est paré de vertus... enfin la plupart du temps, il ne faut pas généraliser, chaque personne réagit à sa manière.
_________________
"attends d'avoir traversé la rivière avant de dire que le crocodile a une sale gueule" (Joseph Andjou)


Revenir en haut
Marie-Hélène


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2015
Messages: 4 542
Localisation: finistère nord

MessagePosté le: Dim 6 Nov - 20:18 (2016)    Sujet du message: Histoire vécue Répondre en citant

J'ai pas mal d'amies qui comme Omphale ont retrouvé un compagnon ....Mais comme elle :"Chacun chez soi " .Dans un petit coin comme ici où c'est encore mal vu qu'une femme "sorte" seule,ça leur permet de sortir au restaurant,ou voyager.Car il est admis sans problème cette façon de vivre,alors qu'il n'y encore pas très longtemps ça aurait fait scandale!!!!

Revenir en haut
roberto


En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 7 460
Localisation: Montbéliard-Sochaux

MessagePosté le: Lun 7 Nov - 12:43 (2016)    Sujet du message: Histoire vécue Répondre en citant




Appels provenant d'un mort


Le 12 septembre 2008, deux trains se sont rentrés dedans dans le district de Chatsworth, à Los Angeles, tuant 25 personnes.


L'un des passagers à bord était Charles E. Peck, qui voyagait de Salt Lake city pour un entretien d'embauche à L.A. 


Il avait grand espoir d'être embauché, et comptait épouser sa fiancée Andrea Katz s'il réussissait, puisque celle-ci vivait en Californie.


Les 11 heures qui ont suivi le crash, le téléphone portable de Peck a appelé de nombreuses fois sa fiancée, son fils, son frère, sa belle-mère et sa soeur.


En tout, sa famille a reçu près de 35 appels. Quand ils répondaient, ils n'entendaient que le bruit des parasites. 


Quand ils rappelaient, les appels allaient immédiatement vers la boîte vocale.


Sa famille est restée optimiste, et pensait que Charles était vivant, dans les décombres, et essayait de les joindre.


Quand l'équipe de recherche a tracé le signal de son téléphone, ils ont découvert son corps dans une des premières voitures,


là ou il y avait eu le plus de blessés et de victimes. Ils ont conclu après un examen légiste qu'il était mort sur le coup, et qu'il n'aurait jamais pu passer ces appels.


Ce qui est le plus bizarre, c'est qu'ils n'ont jamais retrouvé le téléphone


_________________
Aujourd'hui ce qui est parfait retarde


Revenir en haut
Marie-Hélène


Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2015
Messages: 4 542
Localisation: finistère nord

MessagePosté le: Lun 7 Nov - 12:50 (2016)    Sujet du message: Histoire vécue Répondre en citant

Question Question Question Question

Revenir en haut
Omphale


Hors ligne

Inscrit le: 17 Juil 2012
Messages: 8 645
Localisation: Ria

MessagePosté le: Lun 7 Nov - 18:44 (2016)    Sujet du message: Histoire vécue Répondre en citant

bizarre !
_________________
"attends d'avoir traversé la rivière avant de dire que le crocodile a une sale gueule" (Joseph Andjou)


Revenir en haut
roberto


En ligne

Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 7 460
Localisation: Montbéliard-Sochaux

MessagePosté le: Jeu 10 Nov - 12:35 (2016)    Sujet du message: Histoire vécue Répondre en citant

Le corps sous votre lit.







Il y a toujours un petit moment d'appréhension quand vous posez le pied en dehors du lit ; vous vous voyez traîné dans les escaliers, à la Paranormal Activity. 


Instinctivement, depuis que vous êtes tout petit, vous avez cette inquiétude, même s'il n'y a jamais rien eu sous votre lit.


Et si c'est votre cas, vous pouvez vous estimer heureux.


Des cadavres apparaissent sous les lits d’hôtel partout en Amérique: Floride, Californie, Las Vegas, Atlantic City, NJ... 


Il n'y a pas eu un seul état sans cadavre abandonné.


Un cas particulièrement dérangeant, en 2003, raconte l'histoire d'un homme alerté par une mauvaise odeur dans sa chambre d'hôtel au Capri Motel, au Kansas. 


Il s'en est plaint au service de chambre. Après trois nuits les fenêtres ouvertes et des litres de Febreze, l'odeur ne partait toujours pas,


et l'hôte a fini par en vomir dans la chambre.


Alors que le service de chambre nettoyait, ils ont trouvé un cadavre en décomposition, habillé en nonne, avec des bas nylons.


on vous le répète : il a dormi dans cette chambre pendant TROIS jours. brrr.




_________________
Aujourd'hui ce qui est parfait retarde


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:36 (2016)    Sujet du message: Histoire vécue

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Discussion libre Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com