50's pour toujours Index du Forum

50's pour toujours
Échange d'idées, humour, philatélie, photo, informatique et beaucoup plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue 



 


Date de fondation du forum: 15 avril 2012.
PEINTRE DE LA JOIE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Art
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
roberto


Hors ligne

Inscrit le: 21 Déc 2012
Messages: 7 498
Localisation: Montbéliard-Sochaux

MessagePosté le: Mar 11 Oct - 13:20 (2016)    Sujet du message: PEINTRE DE LA JOIE Répondre en citant



Il signe l’affiche 2016 du Nancy Jazz Pulsations.





Dans son atelier de Saint-Dié-des-Vosges, Julien Cuny peint depuis dix ans un festival de formes et de couleurs.


Par Valérie Susset


Les flaques d’encre verte rentrent dans les flaques d’encre rose, qui se coulent dans les rouges et les mauves…


De ce joyeux chaos aux couleurs intenses émerge une créature hybride portant bec et cornes. « Une sorte de totem un peu éléphant, perroquet, sanglier… »,


suggère Julien Cuny. « Parce qu’un festival de jazz m’évoque l’improvisation et la richesse de la diversité. Un vrai melting-pot, aussi bien des publics que des musiciens ! » 


Chacun pourra le constater dans l’exposition que la galerie du château de Mme de Graffigny, à Villers-lès-Nancy (54), consacre au peintre vosgien jusqu’au 23 octobre :


Julien Cuny se laisse porter « du chaos à l’être vivant ».





Lui qui ne passerait pas une journée sans aller marcher au moins une heure en forêt, qui a grandi en lisière des bois à Saint-Dié-des-Vosges où il est né en 1974,


se passionnant pour les tritons et les œufs de grenouille, convoque aujourd’hui un bestiaire imaginaire et laisse la nature faire son œuvre. 


Ici, les choses se mettent en place dans une sorte de jaillissement aussi confus que fertile. 


Une toile de Julien Cuny s’assemble peu à peu, comme le vivant s’est lentement structuré à la création de l’univers. « Huile ou encre, je laisse d’abord faire les fluides entre eux.


Beaucoup d’accidents se mettent alors en route, et puis je reviens avec mes bâtons d’huile solide pour révéler comme avec un crayon les structures qui ont émergé de façon fortuite. »


Même si l’artiste sait bien qu’il n’y a pas de hasard. « Je fais finalement toujours émerger un être de ce gentil bordel… »


« Il m’avait dit qu’un jour je ferais l’affiche du NJP… mais je commençais presque à désespérer ! »


Et qu’importe si le regardeur ne voit pas la même chose que lui ! « C’est comme les nuages où chacun voit une forme différente… Ou bien les écorces d’arbre, les plaques de rouille… » 


Ça lui plaît même beaucoup quand quelqu’un lui décrit une femme qui s’étire, là où lui-même pensait avoir tracé un profil en grand format. 


« Au moment où moi je vois un truc, je le suggère tout doux pour que justement chacun puisse voir le sien ! » 





Même si dans le cas de l’affiche du NJP, celui qui excelle aussi dans la profession de graphiste a souhaité être plus lisible.


Devant ses toiles de 114 x 146 cm, « le plus grand format qui peut rentrer dans ma voiture », Julien Cuny est heureux. 


Et c’est bien la joie qui inonde d’abord son travail. La seule chose qui pourrait le torturer quand il peint, c’est le regret de ne pas disposer de plus de temps pour le faire. 


Sous les combles où il vit avec sa femme et leurs deux enfants, au-dessus de la boutique de son père mettant sa retraite au service des bouquins, 


il a aussi installé le bureau d’Indie Studio, l’agence de communication qu’il a créée avec Mathias Clavelin, son beau-frère. 


Spécialisée dans le décalage créatif. Mais pas de souci de place depuis que l’ancien élève des beaux-arts d’Épinal s’est mis aussi à la peinture. 


« J’ai fait environ 300 toiles, mais comme je les vends tout le temps, je n’ai pas besoin de stockage », reconnaît Julien Cuny, en toute simplicité.


C’est au P’tit Baz’art, le fameux marché de Noël d’objets d’artistes à Nancy, que Patou Kader, directeur artistique du festival Nancy Jazz Pulsations, a repéré et acheté il 


y a cinq ans son premier tableau signé Julien Cuny. « Il m’avait dit qu’un jour je ferais l’affiche du NJP… mais je commençais presque à désespérer ! », rigole l’artiste.


Lequel s’amuse aujourd’hui à lire les critiques lui étant faites sur les réseaux sociaux à l’occasion de cette médiatisation particulière. 


Et qui, heureusement, ne risquent pas d’arrêter celui qui justement a glissé un jour la peinture entre le dessin et le graphisme pour retrouver une spontanéité et 


se libérer de toute contrainte extérieure…




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 11 Oct - 13:20 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Marie-Hélène


En ligne

Inscrit le: 14 Juin 2015
Messages: 4 598
Localisation: finistère nord

MessagePosté le: Mar 11 Oct - 13:40 (2016)    Sujet du message: PEINTRE DE LA JOIE Répondre en citant

Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Mort de Rire Pas trop mon truc....L'impression que je pourrais en faire autant avec de gros pinceaux, des tubes de couleurs à même la toile et des seaux de peinture diluée jetée sur la toile en fin d'exécution ....Et je choisis ce terme à dessein !!!!!

Probablement trop "béotienne" pour apprécier Mr. Green Embarassed Crying or Very sad Shocked Sad Laughing


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:05 (2016)    Sujet du message: PEINTRE DE LA JOIE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Art Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com