50's pour toujours Index du Forum

50's pour toujours
Échange d'idées, humour, philatélie, photo, informatique et beaucoup plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

JO 2018
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Sport
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ninete



Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 32 909

MessagePosté le: Ven 9 Mar - 06:12 (2018)    Sujet du message: JO 2018 Répondre en citant

Revue du message précédent :

Jeux Paralympiques 2018 : le programme complet 
  
Deux semaines après les Jeux Olympiques, les Jeux Paralympiques d'hiver s'ouvrent le vendredi 9 mars à Pyeongchang (Corée du Sud).
Olympiques, Pyeongchang accueille les 12èmes Jeux Paralympiques d'hiver. Une édition qui ne comprend pas la Russie mais à laquelle participe la Corée du Nord, qui étrenne sa première participation. 

Près de 670 sportifs handisports batailleront pour tenter de décrocher les 80 médailles d'or mises en jeu et réparties sur six disciplines : ski alpin, snowboard, ski de fond, biathlon, hockey sur glace et curling. 
  
  
La Russie, tout comme pour les JO-2018, est interdite de participation mais 30 de ses athlètes ont été autorisés par le Comité international paralympique (IPC) à concourir sous bannière paralympique neutre. En 2014, devant leur public, les Russes avaient raflé la mise avec 80 médailles dont 30 en or.
  
Et tout comme pour la version valide des Jeux, les Jeux paralympiques sont l'occasion d'un rapprochement entre la Corée du nord et la Corée du sud. Deux athlètes nord-coréens participent pour la première fois dans l'histoire des Jeux paralympiques à des épreuves (para ski de fond). Les deux délégations coréennes devraient défiler ensemble, vendredi lors de la cérémonie d'ouverture.   
  
Le programme 

Vendredi 9 mars - cérémonie d'ouverture 
Samedi 10 mars - para ski alpin (descente messieurs et dames), para biathlon (7,5 km messieurs et 6 km dames) 
Dimanche 11 mars - para ski alpin (super G messieurs et dames), para ski de fond (15 km messieurs et 12 km dames) 
Lundi 12 mars - para snowboard (cross messieurs et dames), para ski de fond (20 km libre messieurs et 15 km libre dames) 
Mardi 13 mars - para ski alpin (super combiné messieurs et dames), para biathlon (12,5 km messieurs et 10 km dames) 
Mercredi 14 mars - para ski alpin (slalom messieurs), para ski de fond (sprint classique messieurs et dames)  
Jeudi 15 mars - para ski alpin (slalom dames) 
Vendredi 16 mars - para snowboard (banked slalom messieurs et dames), para biathlon (15 km messieurs et 12,5 km dames) 
Samedi 17 mars - para ski alpin (slalom géant messieurs), para ski de fond (10 km messieurs et 7,5 km dames, 7,5 km messieurs et 5 km dames), para curling (match pour la 3e place et finale), para hockey sur glace (match pour la 3e place) 
Dimanche 18 mars - para ski alpin (slalom géant dames), para ski de fond (relais 4 x 2,5 km mixte et 4 x 2,5 km open), para hockey sur glace (finale), cérémonie de clôture
  
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 9 Mar - 06:12 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 32 909
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Ven 9 Mar - 06:15 (2018)    Sujet du message: JO 2018 Répondre en citant

Jeux Paralympiques 2018 :
"Mon objectif c'est de me faire plaisir", confie Marie Bochet
   
    
Marie Bochet est la porte drapeau des Bleus lors des Jeux Paralympiques de Pyeongchang qui débutent vendredi 9 mars. Elle compte sur ces jeux pour faire connaître le handisport.   

Un peu moins de deux semaines après la fin des Jeux Olympiques, les Jeux Paralympiques débutent vendredi 9 mars à Pyeongchang. La skieuse Marie Bochet, née avec une malformation à l'avant-bras gauche, est le porte drapeau de la délégation française et mènera ainsi l'équipe de 15 sportifs français durant ces jeux qui se dérouleront jusqu'au 18 mars.

Quadruplement médaillée or lors des Jeux Paralympiques de Sotchi, la française avoue être impatiente de "rentrer enfin dans ces jeux" après s'être préparée durant quatre ans. Elle participera en tant que skieuse dans la catégorie debout en alpin. A 24 ans, elle est numéro 1 mondiale au classement général mais possède également 15 titres de championne du monde et 78 victoires en Coupe du monde. Toutefois, elle souhaite avant tout prendre "du plaisir durant ces jeux".
    
 Faire connaître le handisport
   
Marie Bochet compte également sur ces jeux pour faire davantage connaître le handisport. "Il y a de plus en plus d'intérêt qui est porté au handisport, il y a de plus en plus d'aide, de plus en plus de partenaires aussi qui viennent aider les jeunes". Et d'ajouter : "Il y a du beau sport à regarder avant de voir le handicap d'une personne".   
_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 32 909
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Sam 10 Mar - 09:27 (2018)    Sujet du message: JO 2018 Répondre en citant

Jeux Paralympiques 2018 : Marie Bochet en or en descente 
  
La Française Marie Bochet a remporté la médaille d'or de la descente (catégorie debout) samedi lors de la 1re journée de compétition des XIIes Jeux Paralympiques de Pyeongchang.  

C'est le cinquième titre olympique pour Marie Bochet
, après ses quatre décrochés à Sotchi en 2014 (descente, super-G, slalom géant et super-combiné). 

La porte-drapeau de la délégation française (qui skie avec une prothèse au bras gauche) a remporté la médaille d'or de la descente (catégorie debout) samedi lors de la première journée de compétition des 12e Jeux Paralympiques de Pyeongchang.
  
La skieuse de Chambéry, âgée de 24 ans, doit encore participer aux quatre autres épreuves de ski alpin. En descente samedi, Marie Bochet a devancé l'Allemande Andrea Rothfuss et la Canadienne Mollie Jepsen.
  
À Pyeongchang, l'équipe de France, composée de 12 athlètes et 3 guides, a pour but d'au moins égaler son résultat de Sotchi où elle avait terminé 5e au tableau des médailles (5 or, 3 argent, 4 bronze).  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 32 909
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 11 Mar - 06:20 (2018)    Sujet du message: JO 2018 Répondre en citant

Jeux Paralympiques 2018 : Marie Bochet encore en or, le 3e titre pour la France 
  
L'insatiable Marie Bochet, déjà titrée quatre fois à Sotchi, a remporté un deuxième titre paralympique de ces Jeux lors du Super-G. 

Et de deux pour Marie Bochet ! La porte-drapeau de la délégation française (qui skie avec une prothèse au bras gauche) domine littéralement sa discipline. Aprèsson titre paralympique en descente samedi 10 mars, la skieuse de 24 ans a récidivé en décrochant la première place lors du Super-G ce dimanche 11 mars.

Avec un chrono de 1'32''83, Marie Bochet a devancé l'Allemande Andrea Roithfuss (+0''27) et la Canadienne Alana Ramsay (+2''37).
  
C'est le sixième titre de la carrière de l'athlète française qui avait décroché pas moins de quatre médailles d'or lors des Jeux paralympiques de Sotchi en 2014. La skieuse de Chambéry fait office d'immense favorite dans la catégorie debout, elle qui avait, sans discontinuer, tout raflé en Coupe du monde et aux Mondiaux depuis l'édition russe des Paralympiques.
  
 
Benjamin Daviet se couvre d'or
 

La veille, la France avait remporté sa deuxième médaille d'or. Le biathlète Benjamin Daviet (28 ans), déjà en bronze à Sotchi avec le relais, a signé une performance de choix sur le 7,5 km (catégorie debout).

Enfin, le jeune Arthur Bauchet, le benjamin de l'équipe âgé de seulement 17 ans, a terminé en argent en descente (catégorie debout) pour sa première course paralympique, derrière le Suisse Markus Salcher.

À Pyeongchang, l'équipe de France, composée de 12 athlètes et 3 guides, a pour but d'au moins égaler son résultat de Sotchi où elle avait terminé 5e au tableau des médailles (5 or, 3 argent, 4 bronze).
  

  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 32 909
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 11 Mar - 17:21 (2018)    Sujet du message: JO 2018 Répondre en citant

Brice Roger : «J'ai halluciné !» 
  
Malgré son dossard 49, Brice Roger a signé une performance remarquable en prenant la 3e place du super-G de Kvitjfell dimanche matin.
 

  

  
La télévision avait rendu l'antenne, du moins celle diffusant les courses en France. Le live du site de la FIS ne donnait même plus d'indications concernant son chrono après le premier intermédiaire pendant de longues secondes, puis tout d'un coup, le super-G de Kvitfjell connut un spectaculaire rebondissement dimanche peu après midi : Brice Roger, dossard 49, signait bien le 3e temps sur l'Olympiabakken !

Un premier podium cet hiver pour la vitesse française, le deuxième en carrière pour le Plagnard après sa 3e place en super-G à Méribel en 2015. Lui-même n'en revenait pas de terminer si près de Kjetil Jansrud et de Beat Feuz, ses prestigieux voisins sur la boîte...


 
«Je n'y croyais pas vraiment» 

 
«J'ai halluciné en voyant le tableau avec mon temps, expliquait Roger dans l'aire d'arrivée avant la cérémonie protocolaire. C'est un truc de fou ! Je n'y croyais pas vraiment, eh bien apparemment si. J'ai pris le départ sans me stresser, avec juste l'objectif de me faire plaisir et d'assurer ma place dans les 30 premiers mondiaux en super-G pour la saison prochaine. J'étais sur la taille tout au long de la course, je me suis très bien senti mais de là à penser à un podium, pas du tout ! Cette saison en super-G, je n'avais pas de bons résultats, alors qu'en descente ça fonctionnait mieux. Je ne comprenais pas le pourquoi d'une telle différence. J'ai changé mes réglages sur les skis sur ce super-G, apparemment ça a marché !»   

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 32 909
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mar 13 Mar - 05:57 (2018)    Sujet du message: JO 2018 Répondre en citant

Jeux Paralympiques : Daviet encore en or, Bochet se rate 

Benjamin Daviet a remporté mardi son deuxième titre à Pyeongchang en biathlon 12,5 km debout alors que Marie Bochet, elle, a chuté lors du Super Combiné.


Benjamin Daviet ne redescend pas de son nuage à Pyeongchang. Le Français, 28 ans, a remporté la médaille d'or en biathlon (12,5 km) debout la nuit dernière. C'est sa troisième médaille lors de ces Jeux paralympiques, la deuxième en or après celle décrochée samedi sur le 7,5 km debout et l'argent lundi en ski de fond sur 20 kilomètres. Il a devancé l'Ukrainien Ihor Reptyukh, qui a terminé à 6 secondes après avoir compté trois petits dixièmes d’avance à la sortie de l’ultime pas de tir, et le Canadien, Mark Arendz, qui a franchi la ligne d'arrivée avec plus de 30 secondes de retard. «C’est merveilleux, a confié le biathlète hexagonal. Je ne m’attendais pas à signer une telle performance car hier, j’étais vraiment cuit et bien ronchon. Mais j’ai réussi à bien me reposer et ce matin, le kiné a réalisé un super travail. Sur le tir, cela a été compliqué. Mais j’ai vite senti que j’avais de très bons skis et que je pouvais aller chercher quelque chose. Je devais juste m’appliquer sur le pas de tir. Cela a payé.»

 
La déception de la journée vient de Marie Bochet, double médaillée d'or en descente et Super-G qui a raté mardi l'avant-dernière porte en Super-G dames et chuté, voyant ses espoirs de nouvelle médaille s'envoler. «Je ressens plus de frustration que de déception car je suis contente de la manche que je fais avant de commettre cette erreur bête, analysait-elle au micro de France Télévision. C’est le schéma de Sotchi qui se répète avec deux médailles d’or et une chute. Il va falloir que je me remobilise pour la suite car là, je suis un peu effondrée. Je vais aller m’entraîner en vue du géant et je vais profiter de cette journée qui s’est terminée bien plus tôt que prévu. Il me reste encore deux belles courses à vivre et cette frustration ne peut être que bénéfique pour la suite.» 
   
La France compte désormais dix médailles (quatre en or, trois en argent et trois de bronze) alors qu’Arthur Bauchet pourrait en ajouter une onzième ce mardi matin lors du super combiné debout après son meilleur temps du Super G. De même que Frédéric François sur la même discipline assis, deuxième avant le slalom.   

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 32 909
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mar 13 Mar - 17:43 (2018)    Sujet du message: JO 2018 Répondre en citant

Jeux Paralympiques 2018 : la France 5e au classement des médailles  
   
Après quatre jours (sur neuf) de compétition à Pyeongchang, la délégation française a déjà égalé son total de Sotchi en 2014 : 12 médailles.  

Marie Bochet
(ski alpin) et Benjamin Daviet (biathlon et ski de fond) : voici les deux locomotives de la France aux Jeux paralympiques d'hiver de Pyeongchang, les 12es de l'histoire depuis 1976. La première, qui présente un handicap à l'avant-bras gauche en raison d'une malformation, a remporté l'or en descente et en Super-G. À 24 ans, la porte-drapeau bleu-blanc-rouge en Corée du Sud totalise déjà six titres suprêmes.

Le second a fait encore mieux, avec deux titres en biathlon (sur 7,5 et 12,5 km) mais aussi une médaille d'argent en ski de fond (20 km). L'athlète de 28 ans, privé d'un genou après un accident de mobylette à 17 ans, avait déjà décroché du bronze à Sotchi il y a quatre ans. Lors de cette édition, la France avait terminé à la 5e place au classement des médailles avec 12 récompenses (cinq en or, trois en argent, quatre en bronze).

 
31 médailles en 1994

  
Alors qu'il reste encore cinq jours d'épreuves à Pyeongchang, ce total est déjà atteint (cinq en or, quatre en argent, six en bronze). Arthur Bauchet (ski alpin) a pris de l'argent en descente et en super combiné, Frédéric François (ski alpin également) de l'argent en super combiné et du bronze en Super-G, Thomas Clarion (ski de fond) du bronze sur 20 km et Cécile Hernandez (snowboard) du bronze en cross.
 

Après quatre jours de compétition, la délégation française pointe à la 5e place, derrière les États-Unis, les athlètes paralympiques neutres, l'Ukraine et la Slovaquie. Le meilleur total des Bleus dans l'histoire remonte à 1994 avec 31 breloques décrochées, dont 14 en or. Aux derniers JO d'hiver, la France s'était classée 9e avec 15 récompenses dont 5 en or.


  
 Le classement des médailles :
  
Pays Or Argent Bronze Total
 
1. États-Unis 6 6 5 17
2. Athlètes paralympiques neutres 5 5 3 13
3. Ukraine 5 4 6 15
4. Slovaquie 5 1 1 7
5. France 4 5 3 12
6. Allemagne 4 5 1 10
7. Canada 4 1 5 10
8. Biélorussie 2 3 2 7
9. Pays-Bas 2 2 0 4
10. Suisse 2 0 0 2
11. Australie 1 0 1 2
12. Finlande 1 0 0 1
13. Grande-Bretagne 0 3 1 4
14. Japon 0 2 3 5
15. Italie 0 2 1 3
16. Autriche 0 1 2 3
17. Espagne 0 1 1 2
18. Norvège 0 0 2 2
19 Nouvelle-Zélande 0 0 2 2
20. Belgique 0 0 1 1
21 Corée du Sud 0 0 1 1    

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 32 909
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mer 14 Mar - 11:06 (2018)    Sujet du message: JO 2018 Répondre en citant

Jeux Paralympiques 2018 : la France 4e au classement des médailles  
   
Après cinq jours (sur neuf) de compétition à Pyeongchang, la délégation française a déjà battu son total de Sotchi en 2014 avec 13 médailles dont 5 en or.  

L'une des grandes stars de ces 12es Jeux Paralympiques d'hiver est française. Marie Bochet, porte-drapeau de la délégation bleu-blanc-rouge à Pyeongchang, a remporté mercredi 14 mars sa 3e médaille d'or en quatre courses de ski alpin. Après la descente et le Super-Gl'athlète de 24 ans, qui présente un handicap à l'avant-bras gauche en raison d'une malformation, s'est offert le titre suprême en slalom géant (catégorie debout).

La native de Chambéry totalise désormais sept sacres paralympiques après les quatre déjà obtenu à Sotchi. Il y a quatre ans, la France avait décroché 12 médailles (cinq en or, trois en argent, quatre en bronze), se classant à la 5ème place au palmarès des nations. En Corée du Sud, elle a déjà fait mieux : 13 récompenses (cinq en or, cinq en argent, trois en bronze. La voilà 4ème derrière les USA, les les athlètes paralympiques neutres et la Slovaquie.
   
 
Pas la plus titrée de ces Jeux

  
Marie Bochet n'est toutefois pas la sportive la plus titrée de ces Jeux. La Slovaque Henrieta Farkasova brille elle aussi en ski alpin (catégorie déficient visuel) et s'est parée d'or à quatre reprises, en descente, slalom géant, Super-G et super combiné. Bochet peut l'égaler dimanche 18 mars si elle remporte le slalom.
 
Chez les messieurs, la France possède aussi un phénomène en la personne de Benjamin Daviet. L'Annécien de 28 ans, privé d'un genou après un accident de mobylette à 17 ans, est monté sur la plus haute marche du podium en biathlon sur 7,5 et 12,5 km, avant d'empocher de l'argent en ski de fond (20 km).
   
 Loin des 31 médailles de Lillehamer
  
Les sept autres médailles françaises ont été conquises par les skieurs alpins Arthur Bauchet (argent en descente et en super combiné debout) et Frédéric François (argent en super combiné et bronze en Super-G assis), le fondeur Thomas Clarion (bronze sur 20 km) et la snowboardeuse Cécile Hernandez (bronze en cross).
 

Le meilleur total des Bleus dans l'histoire remonte à 1994 avec 31 breloques décrochées, dont 14 en or. Aux derniers JO d'hiver, la France s'était classée 9e avec 15 récompenses dont cinq en or. Sur ces Jeux Paralympiques, 24 pays ont déjà décroché au moins une médaille, soit cinq de plus qu'à Sotchi.
   
   

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 32 909
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Sam 17 Mar - 05:09 (2018)    Sujet du message: JO 2018 Répondre en citant

Jeux Paralympiques 2018 : la France 7e au classement des médailles  
   
Après sept jours (sur neuf) de compétition à Pyeongchang, la délégation française totalise 16 médailles dont 5 en or.  

Trois médailles de plus mais autant de places perdues au classement des nations : voilà le paradoxe de la journée de vendredi 16 mars pour la France aux Jeux Paralympiques de Pyeongchang. Explication : les Bleus n'ont décroché "que" de l'argent (deux fois) et du bronze, ce qui permet à l'Allemagne, l'Ukraine et le Canada de lui passer devant au nombre de récompenses en or, le critère principal pour établir la hiérarchie.

Il ne faut toutefois pas bouder le plaisir. Avec 16 breloques (5 en or, 7 en argent et 4 en bronze), la délégation bleu-blanc-rouge fait beaucoup mieux qu'il y a quatre ans à Sotchi (12 médailles). C'est pour l'instant le 4e meilleur total de son histoire en 12 éditions après 1994 (31), 1998 (22) et 1992 (19).
   
 
Benjamin Daviet complète sa collection

  
Vendredi 16 mars, Benjamin Daviet a complété sa collection en Corée du Sud avec une 2e place en biathlon 15 km debout. L'Annécien de 28 ans, privé d'un genou après un accident de mobylette à 17 ans, était auparavant monté sur la plus haute marche du podium en biathlon sur 7,5 et 12,5 km, avant d'empocher de l'argent en ski de fond (20 km).
 
   
Déjà médaillée de bronze en snowboard cross, Cécile Hernandez-Cervellon (43 ans) a ensuite décroché de l'argent en banked slalom. Enfin, Anthony Chalençon (27 ans) et son guide Simon Valverde sont venus ajouter une médaille de bronze au palmarès français du jour, en prenant la troisième place sur le biathlon 15 km malvoyant. 

Marie Bochet de retour dimanche

 
  
Marie Bochet, elle, reviendra dimanche 18 mars pour le slalom du ski alpin (catégorie debout). La porte-drapeau de la délégation française totalise déjà trois médailles d'or en quatre courses : descente, Super-G et slalom géant. L'athlète de 24 ans, qui présente un handicap à l'avant-bras gauche en raison d'une malformation, totalise désormais sept sacres paralympiques après les quatre déjà obtenu à Sotchi. La native de Chambéry n'est toutefois pas la sportive la plus titrée de ces Jeux. La Slovaque Henrieta Farkasova brille elle aussi en ski alpin (catégorie déficient visuel) et s'est parée d'or à quatre reprises, en descente, slalom géant, Super-G et super combiné.
   
25 pays médaillés au moins une fois
  
Les six autres médailles françaises ont été conquises par les skieurs alpins Arthur Bauchet (argent en descente, Super-G et super combiné debout) et Frédéric François (argent en super combiné et bronze en Super-G assis), et le fondeur Thomas Clarion (bronze sur 20 km).

Aux derniers JO d'hiver, la France s'était classée 9e avec 15 récompenses dont  en or. Sur ces Jeux Paralympiques, 25 pays ont déjà décroché au moins une médaille, soit six de plus qu'à Sotchi.


Le classement des médailles :
  

Pays Or Argent Bronze Total

1. États-Unis 11 12 7 30
2. Athlètes paralympiques neutres 8 8 4 20
3. Allemagne 6 7 2 15
4. Ukraine 6 6 7 19
5. Slovaquie 6 2 1 9
6. Canada 6 1 12 19
7. France 5 7 4 16
8. Biélorussie 3 4 3 10
9. Pays-Bas 3 3 1 7
10. Suisse 3 0 0 3
11. Japon 2 3 3 8
12. Italie 1 2 1 4
13. Norvège 1 1 4 6
14. Australie 1 0 3 4
15. Finlande 1 0 2 3
16. Kazakhstan 1 0 0 1
17. Grande-Bretagne 0 4 1 5
18. Autriche 0 2 3 5
19. Espagne 0 1 1 2
20. Suède 0 1 0 1
21. Nouvelle-Zélande 0 0 2 2
22. Belgique 0 0 1 1
. Corée du Sud 0 0 1 1
. Croatie 0 0 1 1
. Pologne 0 0 1 1    

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 32 909
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 18 Mar - 06:09 (2018)    Sujet du message: JO 2018 Répondre en citant

Jeux paralympiques : deux médailles d’or pour Marie Bochet et le relais français en ski de fond 
  
Dimanche, avant la clôture des Jeux, l’équipe française a remporté l’épreuve de relais en ski de fond, puis la skieuse Marie Bochet a triomphé lors du slalom. La France termine quatrième de ces Jeux.

 


 
La délégation française a décroché deux nouvelles médailles en or, dimanche 18 mars lors des Jeux paralympiques de Pyeongchang.
L’équipe de relais en ski de fond – composée de Benjamin Daviet, Anthony Chalençon, Simon Valverde, Thomas Clarion et Antoine Bollet – a terminé première de cette épreuve en 4 fois 2,5 km, devançant la Norvège. Elle a été félicitée par Sophie Cluzel, secrétaire d’État en charge des personnes en situation de handicap.

Une quatrième médaille d’or pour Marie Bochet



Deux heures plus tard, la skieuse Marie Bochet a triomphé lors de l’épreuve de slalom (catégorie debout), remportant sa quatrième médaille d’or depuis le début des Jeux.

Elle avait déjà gagné les épreuves de géant (catégorie debout), et de descente de super-G dans les jours précédents. Dans sa carrière, la skieuse de 24 ans compte désormais huit médailles d’or. Elle était arrivée en Corée avec la volonté de gagner les cinq épreuves de l’alpin dans lesquelles elle était inscrite, mais une première manche ratée dans le super-combiné a altéré ses espoirs. Avec cette dernière médaille d’or, Marie Bochet compte huit titres paralympiques à son palmarès.

Avec vingt médailles, dont sept en or, la France termine à la quatrième place du rang des nations lors de ces Jeux paralympiques, derrière les États-Unis (trente-six médailles, dont treize en or), l’équipe d’athlètes paralympiques russes invités (vingt-quatre médailles, dont huit en or) et le Canada (vingt-huit médailles, dont huit en or). La délégation française fait mieux qu’aux Jeux de Sotchi, en 2014, où elle avait terminé à la cinquième place avec douze médailles, dont cinq en or.


  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Ninete
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Avr 2012
Messages: 32 909
Localisation: PAS DE CALAIS
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Dim 18 Mar - 17:32 (2018)    Sujet du message: JO 2018 Répondre en citant

Jeux paralympiques : "On a tenu les promesses", estime la skieuse Marie Bochet 
  
Au terme des Jeux paralympiques de Pyeongchang, la France s'est hissée à la quatrième place du podium des nations, avec 20 médailles remportées. 

Les Jeux paralympiques 2018 sont désormais clos, depuis ce dimanche 18 mars. Et au terme de la paralympiade, la France se classe 4e au classement des médailles, avec 20 podiums. Invitée de RTL Soir ce dimanche 18 mars, la skieuse handisport Marie Bochet, qui a brillé au cours de la compétition avec quatre médailles d'or.

"Je suis soulagée mais je suis aussi triste (que les Jeux soient terminés, ndlr) car on a  vraiment passé une super paralympiade avec toute l'équipe. C'est la fin d'un cycle, la fin de quatre années de préparation", confie la jeune femme à l'antenne de RTL. Désormais, la sportive veut "rebondir, trouver de nouveaux objectifs".
  
 
En attendant, la délégation française rentrera dans l'Hexagone mardi 20 mars, et la saison n'est pas terminée. Le week-end prochain, après quelques jours de marathon médiatique pour les médaillés, les championnats de France se tiendront dans la station alpine de Chamrousse (Isère). "On a vécu des Jeux exceptionnels", conclut Marie Bochet.
  

_________________
La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle, car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons qu'une partie de la vérité et sous des angles différents.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:50 (2018)    Sujet du message: JO 2018

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    50's pour toujours Index du Forum -> fiftiz pour toujours -> Sport Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com